Salaire minimum : l’État de Kwara signe un accord avec les établissements d’enseignement supérieur

Propos recueillis par Tunde Akanbi, Ilorin

0 97

L’État de Kwara a signé lundi un accord avec le Conseil de négociation conjoint des services publics sur la mise en œuvre du salaire minimum de 30 000 N et l’ajustement qui en découle pour le personnel non enseignant des établissements d’enseignement supérieur.

Cet accord fixe, entre autres, la date d’entrée en vigueur du nouveau salaire minimum pour les travailleurs concernés des collèges d’éducation, de l’école polytechnique de l’État du Kwara et du collège d’études juridiques arabes et islamiques (CAILS) au 1er juillet 2022.

L’accord prévoit également que le gouvernement inclura, lors de la révision ultérieure des salaires, les syndicats des établissements d’enseignement supérieur dans le comité de négociation au nom des travailleurs, qu’il modérera le processus de paiement des subventions afin qu’il soit flexible et permette de payer les travailleurs des établissements d’enseignement supérieur au fur et à mesure qu’ils le doivent et qu’il n’y aura pas de licenciement de travailleurs suite à la mise en œuvre du salaire minimum.

“Nous sommes réunis ici pour signer la dernière partie du salaire minimum de 30 000 N et l’ajustement consécutif pour le personnel non enseignant des collèges d’éducation, de l’école polytechnique de l’État du Kwara et du collège d’études juridiques arabes et islamiques (CAILS). Je tiens à remercier ces syndicats pour leur prévenance”, a déclaré Modupe Oluwole, chef de service de l’État, lors de la signature de l’accord au bureau du gouverneur à Ilorin, la capitale.

“Cet accord est conclu ce 25e jour de juillet 2022 entre le gouvernement de l’État de Kwara et le Conseil conjoint de négociation de la fonction publique (JNC) de l’État de Kwara, au nom du Syndicat du personnel supérieur des collèges d’enseignement du Nigeria (SSUCOEN) et du Syndicat du personnel non enseignant (NASU), sur la mise en œuvre de la structure salariale consolidée des établissements d’enseignement supérieur (CONTEDISS)”.

Selon elle, tout le monde connaît la situation actuelle dans le pays, soulignant que de nombreux États du pays éprouvent de grandes difficultés à payer les salaires nécessaires, y compris le Kwara, mais elle a expliqué que le gouverneur AbdulRahman AbdulRazaq a fait du paiement des salaires sa première responsabilité afin de s’assurer que tous les salaires sont payés en temps et en heure.

Elle a ajouté que le gouverneur avait promis de ne pas revenir sur cet accord.

“Le gouverneur AbdulRazaq reconnaît que les travailleurs sont essentiels et qu’ils ont besoin de leur salaire, et il fait tout ce qu’il peut pour s’assurer que les travailleurs soient payés. Presque tout ce qui arrive à l’État va au paiement des salaires. Nous avons des États qui comptent des mois de salaires impayés, mais la situation n’est pas comme celle de l’État du Kwara.”

Le chef de service a également révélé que le gouvernement apprécie les travailleurs de l’État.

“Nous continuerons à faire de notre mieux pour encourager les travailleurs. Nous savons que certains États ont commencé à payer le salaire minimum mais n’ont pas pu continuer. Nous remercions Dieu pour le type de gouverneur que nous avons dans l’État”, a-t-elle indiqué.

Le président de la NLC, le camarade Isa Ore, a quant à lui félicité le gouverneur AbdulRahman AbdulRazaq, le chef de service et d’autres acteurs clés de la lutte pour avoir réalisé cet exploit.

“Aujourd’hui, une autre réalisation marquante a été faite ici dans l’histoire de l’État du Kwara. Le salaire minimum et l’accord qui en découle ont été signés pour le secteur de l’éducation. Les travailleurs de l’État du Kwara sont connus pour être patients et nous avons une compréhension mutuelle avec le gouvernement de l’État. Dans les prochaines années, un autre salaire minimum sera mis en place”, a-t-il affirmé.

Le président du Syndicat des cadres supérieurs dans les écoles d’enseignement supérieur au Nigeria (SSUCOEN), le camarade Love Adeyemi, a applaudi AbdulRazaq pour son engagement sincère envers le bien-être des travailleurs du Kwara.

“Nous venons de signer un accord sur le salaire minimum et les ajustements qui en découlent pour les travailleurs des établissements d’enseignement supérieur de l’État du Kwara. C’est un parcours tortueux depuis 2019 et le gouvernement a été très réactif. Chaque fois que nous soulevons la question, le gouvernement essaie autant que possible de s’occuper de nous et nous a fait voir les raisons pour lesquelles le gouvernement ne pouvait pas payer depuis 2019. Cette année, nous avons estimé que toutes les autres catégories de travailleurs ont été payées et qu’il est grand temps que nous ayons les nôtres aussi.

“Nous sommes reconnaissants aujourd’hui qu’à la fin de la journée, nous soyons capables d’arriver à un point de négociation. Cela n’a pas été facile. Nous n’avons pas obtenu tout ce que nous voulions, mais compte tenu de tous les autres facteurs, nous devons faire preuve de compréhension envers le gouvernement de l’État. Le gouvernement a montré beaucoup d’intérêt et d’engagement, et nous espérons qu’avec le temps, le salaire minimum sera revu.

“Nous remercions Son Excellence le gouverneur AbdulRahman AbdulRazaq, le chef de service, Mme Modupe Oluwole pour avoir été sincères et fidèles à leurs paroles tout au long de la lutte.”

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.