Nigéria: l’agence anti-narcotique interpelle 8 trafiquants de drogue

Précisions de Salihu Ali, Abuja

0 171

Au moins huit personnes ont été arrêtées par les agents de l’agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA).

Les trafiquants ont été arrêtés pour avoir tenté d’importer des centaines de boulettes de cocaïne au Nigeria et d’exporter des milliers de comprimés de Tramadol, entre autres drogues illicites, vers l’Europe via l’aéroport international Nnamdi Azikiwe, NAIA, à Abuja, l’aéroport international Akanu Ibiam, AIIA, à Enugu, et l’aéroport international Murtala Muhammed, MMIA, à Lagos.

Le directeur des médias et du plaidoyer de l’agence, M. Femi Babafemi, l’a révélé dans un communiqué de presse publié ce dimanche à Abuja.

Il a révélé que les arrestations et les saisies ont commencé le dimanche 17 juillet lorsqu’un père de famille de 52 ans, Okwo Paul Okechukwu, a été arrêté à son arrivée d’Addis-Abeba, en Éthiopie, par un vol de la compagnie éthiopienne à l’aéroport d’Abuja pour avoir ingéré 76 boulettes de cocaïne.

Dans la même veine, un autre père de trois enfants, Lawrence Chijioke, 42 ans, a été arrêté à l’aéroport d’Abuja, dans la capitale nationale, le même jour, dans le cadre d’une synergie opérationnelle entre la NDLEA et la douane nigériane à la NAIA.

“Chijioke, originaire d’Umuahia LGA, dans l’état d’Abia, a été arrêté lors d’un contrôle à l’arrivée d’un vol d’Ethiopian Airline en provenance d’Addis Abeba ayant en possession 529 boulettes de cocaïne pesant 11,70 kg dissimulées dans son sac”.

Le samedi 23 juillet, les agents de la NDLEA ont également arrêté Mme Onuorah Caritas Onyinye, 29 ans, à l’aéroport d’Enugu à son arrivée sur le vol d’Ethiopian Airline en provenance d’Addis Abeba.

“La fouille de ses bagages a conduit à la découverte de 2,192 kilogrammes de cocaïne dissimulés dans deux sacs à main de marque avec une fausse doublure”, indique le communiqué.

Par ailleurs, les tentatives des trafiquants de drogue d’exporter différentes drogues illicites vers l’Europe et les Émirats arabes unis via le hangar d’exportation de NAHCO à l’aéroport de Lagos, dans le Sud du Nigeria, ont également été déjouées par les agents de l’Agence.

“Le lundi 18 juillet, les agents ont intercepté des substances illicites dissimulées dans une cargaison groupée à destination de Dubaï, aux Émirats arabes unis.”

Le même jour, lundi 18 juillet, la tentative d’un passager Tony Osas, en partance pour l’Italie, d’exporter 10 250 comprimés de Tramadol 255mg vers l’Europe via l’aéroport de Lagos, a été déjouée par les agents de la NDLEA qui l’ont intercepté à la porte B du hall de départ lors du contrôle des passagers d’un vol de la compagnie turque vers Milan.

À Kaduna, dans le NNord du Nigeria, “un chauffeur, Jamilu Lawal, a été arrêté le dimanche 17 juillet le long de la route express Abuja-Kaduna, avec 157 000 comprimés de Diazepam pesant 37,5 kg. Une opération de suivi menée le même jour a conduit à l’arrestation du propriétaire réel de la cargaison, Abubakar Isiyaku, à Katsina. Un autre suspect, Isah Mohammed, a également été arrêté le même jour à Kano lors d’une opération de suivi, après l’interception de sa cargaison, 2 500 kg de solution de caoutchouc (solvant) appelée localement Shalisha à Kaduna.”

À Abuja, la capitale du pays, “pas moins de quatre personnes ont été arrêtées après la saisie de 345,4 kg de cannabis dans le FCT”.

À Sokoto, dans le Nord du Nigeria, “les agents ont arrêté un certain Tochukwu Joseph Oranusi avec 20 100 comprimés de Rohypnol dans un bus commercial en provenance d’Onitsha, dans l’État d’Anambra, lors d’une opération de contrôle et de fouille le long de la route Gusau-Sokoto”.

Dans le Sud de l’Etat d’Anambra, “un suspect nommé Azubuike Ogbanu, a été arrêté avec 76 tasses d’Arizona, 172 sachets de skunk, 82 pincées de méthamphétamine, 20 sachets de Loud, et 10 emballages de Colorado lorsque sa base, Loren hostel, Ifite, Awka, a été perquisitionnée par les agents le jeudi 21 juillet”.

Tout en félicitant les officiers et les hommes des commandements concernés pour les arrestations, les saisies et leur ténacité, le directeur général de la NDLEA, le général de brigade Mohamed Buba Marwa (Rétraité) les a exhortés, ainsi que leurs collègues à travers le pays, à rester fermes dans la poursuite de l’objectif de l’Agence de débarrasser toutes les régions du Nigeria des substances illicites.

Leave A Reply

Your email address will not be published.