Comment stimuler les devises étrangères au Nigéria à travers des politiques d’exportation non pétrolières?

0 84

Le Conseil nigérian de promotion des exportations (NEPC) a annoncé qu’il avait élaboré des stratégies visant à stimuler les devises étrangères par le biais de politiques d’exportation de produits non pétroliers pour 22 produits majeurs qui permettraient de générer jusqu’à 30 milliards de dollars en cinq ans.

Le directeur exécutif/CEO du NEPC, Dr. Ezra Yakusak, a révélé cela lors d’un programme de renforcement des capacités de promotion des exportations de cinq jours pour promouvoir les exportations non pétrolières au Nigeria.

Yakusak a expliqué que les récents développements de l’économie mondiale ont justifié pourquoi le Nigeria doit se consacrer à l’exportation de ses vastes ressources non pétrolières.

Représenté par le directeur du Bureau des exportations internationales du NEPC, M. Babatunde Falake, le PDG a souligné que les récents développements de l’économie nigériane ont clairement montré qu’il fallait mettre davantage l’accent sur l’exportation, si le pays devait survivre.

D’après lui : “Il est regrettable que le Nigeria, qui a la chance de disposer de ressources dans les domaines de l’agriculture, des minéraux solides, de l’industrie du divertissement, des arts créatifs, des technologies de l’information et de la communication, de la mode et de la fabrication, continue à dépendre de l’exportation de pétrole brut comme principale source de devises étrangères.

Selon lui, le Conseil a développé son plan zéro pétrole en réponse à la récession de 2016 occasionnée par la chute des prix du pétrole brut.

Parlant des politiques d’exportation non pétrolières pour 22 produits majeurs, Yakusak a informé que les 22 produits comprenaient le coton, les produits pétrochimiques, les engrais, l’huile de palme, le caoutchouc, le ciment, les tomates, la banane, les oranges, la noix de cajou, le manioc, le sésame, les épices, le gingembre, le beurre de karité et le niébé.

Ses mots : Le Conseil a récemment lancé la campagne “Export 4 Survival”, qui vise à sensibiliser les Nigérians de tous horizons à l’exportation de produits non pétroliers comme option viable pour notre croissance économique et notre survie.

”La campagne a déjà un impact puisque le conseil et ses activités sont désormais sous les feux de la rampe dans tout le pays. Un coup d’œil aux différents sujets de discussion démontre clairement notre volonté d’équiper les participants des connaissances et des compétences requises pour réussir dans le domaine de l’exportation et, en particulier, pour freiner le rejet des exportations non pétrolières du Nigeria”, a ajouté le patron du NEPC.

Leave A Reply

Your email address will not be published.