Les forces de sécurité sauvent 22 victimes d’enlèvement dans l’État du Niger

Détails avec Abdul Mohammed Isa, Etat du Niger

0 97

Le personnel de sécurité a réussi à sauver 22 victimes enlevées par des bandits dans la communauté Kuchi, dans la zone de gouvernement local de Munya dans l’État du Niger.

Le commissaire de l’État du Niger pour la sécurité intérieure et les affaires humanitaires, M. Emmanuel Umar, a indiqué dans une déclaration aux médias que les forces de sécurité ont été mobilisées sur les lieux, ont affronté les terroristes et ont libéré les 22 victimes après une violente bataille.

“Les terroristes, aux premières heures du vendredi 22 juillet, ont envahi la communauté Kuchi et ont enlevé des hommes, des femmes et des enfants qu’ils ont emmenés dans leurs cachettes”, a déclaré M. Umar.

“Les forces de sécurité se sont mobilisées pour une chasse à l’homme et ont engagé les terroristes sur la ligne de la rivière de l’axe Dangunu. Les terroristes se sont enfuis dans la rivière débordante et dans la forêt, abandonnant leurs victimes et certains de leurs objets et équipements, qui ont été récupérés”.

Le commissaire à la sécurité intérieure a ajouté que toutes les victimes ont été interrogées et réunies avec leurs familles, mais qu’une des victimes est actuellement soignée pour des blessures par balle dans un établissement médical public.

Le gouvernement de l’État du Niger, tout en appréciant les efforts continus des chefs des agences de sécurité de l’État et des dirigeants communautaires pour atténuer la vague d’insécurité, a appelé tous les citoyens à être très vigilants et à signaler toute personne étrange ou suspecte errant dans leurs communautés en état de fatigue ou portant des blessures par balle.

Le commandement de la police nigériane dans l’État du Niger, dans une déclaration du DSP Wasiu Abiodun, porte-parole du commandement, a mentionné l’arrestation par la police d’Alhaji Bashir Abdullahi, un caïd notoire dans la zone de gouvernement local de Mariga dans l’État du Niger.

Selon le DSP Wasiu Abiodun, le suspect a été arrêté à Kontagora, alors qu’il prévoyait de perpétrer ses habituelles escapades d’enlèvement.

“Au cours de l’interrogatoire, Alh. Bashiru a avoué qu’il prévoyait d’enlever un ancien président du conseil du gouvernement local de Mariga et le père d’un ancien commissaire de l’État”, a ajouté le DSP Abiodun.

“Il a affirmé que l’ancien président lui devait 5,8 millions de nairas et qu’il avait l’intention de demander une rançon de 10 millions de nairas pour l’enlèvement du président et de 15 millions de nairas pour l’enlèvement du père de l’ancien commissaire, qui avait reçu 1,3 million de nairas lors d’une transaction commerciale.

Le gouverneur de l’État du Niger a également reconnu et salué le courage, l’engagement et la dextérité de toutes les forces de sécurité dans la lutte contre le terrorisme/le banditisme et d’autres formes de crimes violents dans l’État. Il leur a toutefois demandé de rester déterminées à déloger et à éradiquer les bandits/terroristes et leurs activités dans l’État du Niger.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.