Pour lutter contre l’insécurité, l’État d’Ondo sollicite le soutien des chefs traditionnels

Précisions de Ololade Justin, Akure.

0 29

Le gouverneur de l’État d’Ondo, Rotimi Akeredolu, souhaite collaborer avec les chefs traditionnels pour lutter contre l’insécurité dans leurs domaines afin de protéger les vies et les biens de la population.

Le gouverneur s’est exprimé lors de l’inauguration du Conseil d’état des Chefs religieux (Obas) tenue au Dome à Akure.

Le gouverneur Akeredolu, tout en appréciant le rôle consultatif des pères royaux, a noté que son administration ne sous-estimerait pas leurs contributions au développement de l’État.

Il a exhorté le président du Conseil des Obas et Deji d’Akure, Oba Aladelusi Aladetoyinbo, à mettre l’accent sur l’unité pour un mandat réussi.

Le président du Conseil des Obas dans l’État d’Ondo, Oba Aladetoyinbo, a remercié le gouverneur Akeredolu pour le soutien apporté aux monarques de l’État. Il a promis qu’ils joueraient leur rôle en veillant à ce que la paix règne en maître dans leurs domaines.

Oba Aladetoyinbo a réclamé des rôles constitutionnels pour les monarques et la création d’une police d’État pour soutenir les agences de sécurité existantes.

Le commissaire aux affaires des collectivités locales et de la chefferie, M. Samson Sowore, a applaudi le gouverneur pour son rôle impartial dans le développement de l’État.

Le gouverneur adjoint, M. Lucky Aiyedatiwa, des membres du parlement de l’État et des sympathisants étaient présents à l’événement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.