Nigéria: le ministère des Travaux publics abrite une conférence sur la santé

Le point avec Chioma Eche, Abuja

0 41

Dans le but de sensibiliser aux questions sanitaires qui permettront d’améliorer la productivité, et surtout d’augmenter l’espérance de vie des fonctionnaires en poste, le ministère des Travaux publics et du Logement a organisé un atelier d’une journée sur les questions de santé consacré aux directeurs du ministère.

L’atelier d’une journée, organisé en reconnaissance de la gestion et du renforcement des capacités des directeurs du ministère dans leurs départements, portait sur la gestion du stress, l’hypertension, le diabète, l’hypercholestérolémie et les arrêts cardiaques.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire permanent du ministère, M. Bashir Nura Alkali, a rappelé que l’objectif de l’atelier était de sensibiliser le public à la détection précoce de certains défis sanitaires lesquels sont des maladies mortelles avant qu’elles ne deviennent irréversibles.

Il a souligné que le ministère a maintenu un plan solide dans le cadre de ses efforts pour améliorer le bien-être et le bien-être général de son personnel dans le cadre de son système de récompense.

“J’ai donc le plaisir de souligner que le plan de santé, qui a commencé par un contrôle médical de routine bimensuel, a été élargi pour inclure l’entretien annuel sur la santé pour tout le personnel du ministère”, a-t-il révélé.

Alkali a encouragé les directeurs à profiter pleinement des avantages de l’entretien sur la santé et a promis que l’atelier serait étendu à d’autres catégories de personnel du ministère.

L’atelier a été organisé par Elyon Synergy Ltd, L’Etat de Lagos, en collaboration avec le ministère des Travaux publics et du Logement. Les deux médecins qui ont présenté les exposés étaient Dr Jacob Nwanchukwu, consultant en gestion du stress, et le professeur David Oke, actuel doyen de la faculté de médecine de l’université de Lagos, dans le Sud-ouest du Nigeria.

Parmi les sujets de santé importants abordés, citons la prévention et le contrôle de l’hypertension, le poids économique des maladies cardiovasculaires.

Les fonctions rénales, les défaillances et les traitements, les méthodes modernes de gestion du diabète, la mort subite et la technologie des dispositifs médicaux ont également fait l’objet de discussions approfondies.

D’autres sujets sont l’hypercholestérolémie et l’exercice physique pour la forme, la finance, le bien-être et les investissements sans stress.

L’atelier a été bien suivi par les directeurs du ministère en raison des avantages inestimables de la santé en relation avec leurs domaines de travail et leurs capacités.

Lors de son discours de remerciement, le directeur des ressources humaines, Alhaji Aliyu Abdullahi, a remercié les ministres d’avoir approuvé cette conférence sur la santé consacré aux directeurs du ministère.

Il a donc appelé les ministres et le secrétaire permanent à prendre au sérieux les questions de santé de leur personnel.

“C’est très louable et nous devrions prendre les conseils de santé au sérieux, comme le recommandent nos experts de la santé”, a-t-il ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.