La Commission de développement du Nord-est fait don d’équipements à l’armée nigériane

Propos recueillis par Nokai Origin

0 42

La Commission de développement du Nord-est (NEDC) a fait don d’équipements médicaux aux services médicaux et l’hôpital de la 7e division du canton de Maimalari.

Le don, qui fait partie d’un effort et d’un engagement pour réaliser son mandat en accord avec ses programmes d’intervention sanitaire, a été remis à la 7e Division le mercredi 20 juillet 2022.

L’équipement, qui comprend notamment un analyseur d’électrolytes, un analyseur chimique entièrement automatique, un spectromètre, un mélangeur Vorterx et un appareil d’hématologie, a été remis à la division par la ministre des Affaires humanitaires, de la Gestion des catastrophes et du Développement social, Sadiya Umar Faruk, qui était représentée à cette occasion par le secrétaire permanent du ministère, Nasir Sani.

Le ministre a révélé que la raison de cet événement était de contribuer aux besoins médicaux de l’hôpital militaire nigérian pour l’opération HADIN KAI (OPHK) afin de répondre aux exigences médicales contemporaines liées à la situation actuelle.

Il a également intimé qu’il est très important pour le peuple de montrer sa reconnaissance pour les énormes sacrifices désintéressés de l’armée nigériane et de toutes les troupes qui ont non seulement sauvé la nation mais l’ont également remodelée.

Lors de la présentation de l’équipement, le directeur général de la Commission, Mohammed Goni Alkali, a souligné que ce geste était destiné à la réalisation de ses mandats d’intervention et de programmes de réhabilitation en vue d’aborder et d’atténuer la menace de la pauvreté, de l’analphabétisme, de l’écologie et d’autres défis environnementaux et de développement dans le Nord-est.

Le commandant de la Force opérationnelle interarmées dans le Nord-est (OPHK), le général de division CG Musa, a réitéré que l’effort du NEDC est grandement apprécié et que cela renforcera le moral des troupes dans la lutte contre l’insurrection et améliorera également les compétences du personnel médical qui utilisera l’équipement.

Dans le même ordre d’idées, l’officier général commandant (GOC) de la 7e division et commandant du secteur 1 de l’OPHK, le général de division Waidi Shaibu, a précisé que la division a été la cheville ouvrière de la lutte contre les insurgés en utilisant une approche cinétique et non cinétique.

Tout en remerciant la commission, il a indiqué : “Je tiens à remercier sincèrement la NEDC pour ce geste aimable et j’utilise ce moyen pour exprimer notre sincère reconnaissance à la direction et au personnel de la commission pour cette preuve d’amour et d’intérêt pour l’armée nigériane”.

Le commandant des services médicaux et de l’hôpital de la 7e division, le lieutenant-colonel Adeniyi Ogunsaki, a insisté sur le fait que les services médicaux et l’hôpital de la 7e division, fondés il y a 9 ans, peu après la naissance de la 7e division de l’armée nigériane, pour servir d’hôpital de campagne et de centre de référence pour les troupes de la JTF (NE) OPHK blessées au front dans les secteurs 1, 2 et 3, ont enregistré d’énormes réalisations et ont été rénovés grâce à la magnanimité du GOC.

Il a donc assuré les donateurs que l’équipement offert sera utilisé au maximum et améliorera la performance globale du personnel médical de l’hôpital.

Le point culminant de l’événement reposait sur la visite de l’invité d’honneur et d’autres dignitaires aux troupes blessées au combat, la visite des projets en cours dans le nouveau complexe pour femmes et enfants et la remise de l’équipement à la division.

Étaient présents à cette occasion le commandant de l’opération de la JTF NE OPHK, le général de division CG Musa, le GOC de la 7e division, le général de division W. Sahibu, le commandant de la composante maritime, le commandant de la composante logistique de l’opération, les directeurs exécutifs de la Commission, les principaux officiers d’état-major des QG du commandement de l”opération et de la 7e division, les commandants des formations et des unités, d’autres officiers supérieurs, des officiers et des hommes de l’OPHK ainsi que des membres de la presse.

Leave A Reply

Your email address will not be published.