”Je suis optimiste, mon parti APC remportera les élections en 2023” (Président Buhari)

Faits rapportés par Timothy Choji, Abuja

0 51

Le président Muhammadu Buhari s’est dit très optimiste quant à la victoire du parti au pouvoir All Progressives Congress (APC) aux élections générales de 2023.

Il a fait cette déclaration mercredi lorsqu’il a reçu le colistier du candidat présidentiel de l’APC, le sénateur Kashim Shettima, à la State House.

Le président, qui a fait preuve d’humour en répondant à un discours fleuri du sénateur Shettima, a déclaré : “Je répondrai à votre discours lorsque je vous passerai la main et à votre patron. Si Dieu le veut, vous allez remporter les élections.”

Le président Buhari, qui a reçu le candidat à la vice-présidence peu après que la direction du parti et Bola Tinubu l’aient dévoilé, a révélé qu’il était ravi du choix de l’ancien gouverneur de l’État de Borno comme colistier.

“Je vous souhaite le meilleur. Votre constance au sein du parti est très respectueuse. Vous avez effectué vos deux mandats de gouverneur et vous avez bien terminé. Vous avez gardé le contact avec votre base.

“À chaque occasion ou événement important, vous maintenez votre soutien à celui qui vous a succédé. C’est louable”, a-t-il révélé.

Dans ses remarques, le candidat à la vice-présidence a remercié le Président pour son “empathie, son soutien et son rôle positif”, qui lui ont permis de devenir le colistier du candidat à la présidence de l’APC.

Il a félicité le Président pour avoir “une place spéciale dans son cœur pour Borno et le Nord-est en général”, ajoutant : “Je peux citer 20 à 30 exemples de soutien que vous avez apporté et pour lesquels on se souviendra de vous.”

Il a mentionné la création de la Commission de développement du Nord-est (NEDC) et de la centrale électrique indépendante de Maiduguri par la NNPC, “après de nombreuses années d’obscurité”, déclarant que “les mots ne peuvent décrire notre appréciation de votre soutien. Nous vous en serons éternellement reconnaissants”.

L’ancien gouverneur de l’État de Borno a demandé au Président d’apprécier son successeur, Babagana Zulum, qui était en sa compagnie, ainsi que le ministre d’État à l’agriculture, Mustapha Baba Shehuri, pour avoir ignoré les “mentions récurrentes” à son sujet et les pressions exercées par ses collègues gouverneurs pour qu’il se porte candidat à la vice-présidence.

Le candidat s’est engagé à rester “loyal et dévoué” au Président, promettant que sa vice-présidence ne serait pas pour la “troïka des Hausa, Fulani et Kanuri”, mais pour tout le Nigeria, indépendamment de l’ethnie, de la religion ou du lieu géographique d’origine.

Leave A Reply

Your email address will not be published.