Nigéria: vers la rectification des retards dans les services de transfert interbancaire

0 56

La Chambre des représentants du Nigeria a demandé à la Banque centrale du Nigeria (CBN) de s’attaquer aux retards dus aux services instantanés de transfert électronique de fonds (interbancaires) au Nigeria, afin de trouver une solution durable au problème.

Cet appel fait suite à une motion présentée par le membre de l’État de Kano, Muhammed Bello, en séance plénière.

La Chambre a également demandé à la banque d’établir des règlements concernant la procédure de traitement des plaintes des clients lésés.

Selon M. Bello, les banques et autres institutions financières ne respectent pas les réglementations, car les problèmes d’échecs et de retards de transferts sont toujours très prononcés dans le pays.

Mohammed, tout en exprimant son inquiétude sur les retards occasionnés par les entités émettrices et réceptrices en ce qui concerne les services de fonds électroniques, a noté que les clients des institutions financières à travers le pays ont des moyens inadéquats pour déposer des plaintes et obtenir des résolutions immédiates sur les transactions ratées qui se produisent le week-end et les jours fériés.

Statuant sur la motion, le vice-président Ahmed Wase, qui a présidé l’engagement, a mandaté le Comité des banques et de la monnaie pour rechercher une approche législative supplémentaire afin d’assurer la conformité de la résolution.

Leave A Reply

Your email address will not be published.