Conseil des ministres: approbation d’une enveloppe de 1,4 milliard de naira pour l’équipement aéronautique

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 188

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé des contrats d’une valeur de 1,4 milliard Naira pour un marché d’équipement de surveillance à deux aéroports du Nigeria.

Le ministre de l’aviation, Hadi Sirika, qui a révélé cela aux correspondants de la State House à la fin de la réunion du cabinet de cette semaine présidée par le président Muhammadu Buhari, a déclaré que les aéroports bénéficiaires sont ceux de Kaduna et de Portharcourt dans les États de Kaduna et de Rivers.

Selon lui : “L’approbation porte sur l’attribution de contrats pour la conception, la fourniture et la maintenance de systèmes mobiles d’observation de surveillance avec licence télécommandée et ceux-ci sont destinés aux aéroports de Portharcourt et de Kaduna et cela se poursuivra à d’autres aéroports progressivement.

“Le montant du contrat pour ce marché particulier est de N1, 499, 603, 500.00, y compris la taxe sur la valeur ajoutée de 7,5 pour cent et il sera livré dans les 30 semaines.”

Accord

Sirika a également annoncé que le conseil a approuvé la conclusion d’un accord bilatéral de services aériens entre le Nigeria et le Canada.

Il a ensuite ajouté que l’accord était conforme à la convention de Chicago, dont le Nigeria et le Canada sont tous deux signataires.

“L’approbation que nous avons obtenue concerne la signature d’un accord bilatéral de services aériens entre la République fédérale du Nigeria et le gouvernement du Canada, conformément à la convention de Chicago, dont le Nigeria et le Canada sont signataires.

“Les points saillants de l’accord bilatéral sur les services aériens entre le Nigeria et le Canada concernent l’octroi de droits et de privilèges ainsi que la désignation de compagnies aériennes, l’autorisation, le retrait, la révocation, la suspension et la limitation de l’autorisation, l’application des lois et des règlements nationaux.

“D’autres éléments sont les certificats et licences relatifs aux normes de sécurité, la sûreté de l’aviation, les droits de douane et autres redevances, les statistiques sur les prix et les conditions générales de transport, la disponibilité des aéroports et des installations et services d’aviation, la capacité, les représentants des compagnies aériennes, l’assistance en escale, les ventes et le transfert de fonds, les consultations, les modifications, le règlement des différends, l’entrée en vigueur, entre autres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.