Athlétisme : l’espoir de décrocher une médaille pour l’équipe du Nigeria repose sur les femmes

0 73

Les espoirs de médailles du Nigéria aux Championnats du monde d’athlétisme en cours dans l’Oregon reposent sur les femmes représentant le pays, en particulier la sauteuse en longueur Ese Brume et la coureuse de haies Tobi Amusan, après l’échec de leurs athlètes masculins à compléter la brillante performance de l’équipe de relais mixte.

Lors de la première journée des championnats, vendredi, l’équipe de relais mixte du Nigeria, composée de Patience Okon-George, Imaobong Nse Uko, Dubem Amene et Samson Nathaniel, est entrée dans l’histoire en se classant sixième pour sa deuxième participation à une grande compétition, alors qu’elle était classée 15e sur 16 pays participants en Oregon.

Ese Brume

L’attention s’est ensuite portée sur l’épreuve du 100 m masculin, où les efforts de Favour Ashe et Remond Ekevwo n’ont pas permis d’atteindre la zone des médailles. Le Nigérian Ashe s’est classé cinquième en demi-finale samedi matin. Les lancers de 20,16 m et 20,65 m du lanceur de poids Chukwuebuka Enekwechi n’ont pas suffi à lui assurer une place dans les phases finales de l’épreuve.

Le relais 4x100m pour les hommes et les femmes débutera le 22 juillet, tandis que le duo Brume et Amusan débutera ses épreuves individuelles le 23 juillet.

Médaillé de bronze lors de la dernière édition des Championnats du monde à Doha, Brume tentera de devenir la premièrre athlète nigériane à remporter des médailles lors de deux éditions de l’événement.

De son côté, Amusan, qui était quatrième il y a trois ans à Doha, tentera de devenir la deuxième nigériane à remporter une médaille aux Championnats du monde d’athlétisme après Glory Alozie, qui a remporté une médaille d’argent à Séville, en Espagne, en 1999.

Les Nigérians espèrent également que les sprinteuses Favour Ofili et Rosemary Chukwuma feront bonne figure dans l’épreuve du 200 mètres.

Une autre championne du monde U-20, Imaobong Nse Uko, qui faisait partie de l’équipe de relais mixte nigériane qui a marqué l’histoire vendredi, participera plus tard à l’épreuve du 400m.

Le sprint hurdler nigérian Tobi Amusan représentera la nation au championnat du monde d’athlétisme à Eugene, aux États-Unis.

La championne et détentrice du record du triple saut, Ruth Usoro, espère faire bonne figure dans l’épreuve du saut en longueur qui débutera le 23 juillet.

Leave A Reply

Your email address will not be published.