L’État de Taraba: distribution des intrants aux agriculteurs de la saison humide

0 151

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme de développement de la chaîne de valeur (VCDP) ont commencé vendredi la distribution d’intrants agricoles à 120 producteurs de riz et de manioc de saison humide de Taraba.

Le Governeur Darius Ishaku de Taraba, en inaugurant l’événement à Jalingo, a loué le VCDP pour ses diverses interventions orientées vers les résultats dans la production, la transformation et la commercialisation du riz et du manioc dans l’état.

Représenté par le secrétaire permanent du ministère de l’Agriculture et des Ressources naturelles de Taraba, M. Yusufu Gadi, M. Ishaku a exhorté les bénéficiaires à utiliser au maximum les intrants pour redresser leur situation et améliorer la sécurité alimentaire.

Auparavant, dans son discours de bienvenue, M. Irimiya Musa, coordinateur du programme Taraba, a expliqué que la distribution était destinée à soutenir les producteurs de manioc et de riz dans les trois nouveaux VCDP des zones de gouvernement local de Bali, Donga et Jalingo.

“Pas moins de 120 agriculteurs ont été identifiés et validés par le bureau national d’Abuja pour bénéficier du petit solde d’intrants réservé aux agriculteurs de Taraba dans le cadre du programme 2022”, a-t-il révélé.

Il a lancé un appel au bureau national pour qu’il augmente la quantité d’intrants pour l’Etat dans les allocations ultérieures, étant donné le vaste potentiel agricole de l’Etat pour la production de riz et de manioc.

Selon lui, le programme, financé par un accord tripartite entre le gouvernement fédéral, le FIDA et les États participants, vise principalement à développer la chaîne de valeur du riz et du manioc pour la sécurité alimentaire.

Musa a indiqué que le VCDP fonctionnait dans les États d’Anambra, Benue, Ebonyi, Enugu, Kogi, Nassarawa, Niger, Ogun et Taraba.

Par ailleurs, le secrétaire permanent du ministère de l’Agriculture et des Ressources naturelles de Taraba, M. Yusufu Gadi, a exhorté les agriculteurs bénéficiaires à utiliser les intrants aux fins prévues.

Il a prévenu que le gouvernement ne prendrait pas à la légère tout agriculteur surpris à détourner ou à revendre les intrants. Il a été rapporté que les articles distribués lors de l’événement comprenaient des semences de riz, des engrais NPK, des produits agrochimiques et des engrais d’urée.

Leave A Reply

Your email address will not be published.