Journée mondiale des compétences des jeunes : la FCTA inaugure une formation professionnelle gratuite

Propos recueillis par Hudu Yakubu Abuja

0 56

L’autorité de l’Administration du Territoire de la Capitale Fédérale du Nigéria, FCTA, a réitéré sa volonté de réduire de manière significative la rébellion et le chômage des jeunes par l’acquisition des compétences requises pour la libération financière du territoire.

Le Secrétaire du Secrétariat à l’éducation du FCT, Sani Dahir El-Katuzu, a déclaré cela lors de la mise en service officielle du Fashion Hub soutenu par l’Abuja Enterprise Agency (AEA) et du lancement de la formation gratuite d’acquisition de compétences au Département de l’éducation de masse du FCT, centre d’apprentissage de Wuse Zone 6, pour commémorer la Journée mondiale des compétences des jeunes.

Le Secrétaire a conseillé aux jeunes et aux femmes de la FCT de profiter de ce geste du Ministre de la FCT, Malam Muhammad Musa Bello, et d’utiliser les séries de formations d’acquisition de compétences disponibles au Département de l’éducation de masse.

Il a également souligné la nécessité pour chacun d’acquérir des compétences pour réussir à actualiser le développement économique durable.

S’exprimant également, le directeur général de l’Abuja Enterprise Agency (AEA), M. Shehu Abdulkadir, a plaidé pour que l’on mette davantage l’accent sur l’acquisition des compétences requises qui, selon lui, reste la principale panacée pour éradiquer la pauvreté dans le pays.

Il a noté que “l’administration du FCT fait des efforts frénétiques pour souligner l’importance de l’acquisition de compétences commercialisables pour la création de richesse et l’éradication de la pauvreté. Nous sommes très heureux de ce partenariat avec DME, c’est la seule façon de procéder : la synergie. Ils ont les installations, nous fournissons les machines. Nous sommes déterminés à travailler ensemble pour que le FCT soit libéré de la pauvreté et de la rébellion des jeunes”, a-t-il promis.

Auparavant, la directrice du Département de l’éducation de masse (DME) du FCT, Hajia Hajarat Titilayo Alayande, a salué l’engagement de l’administration du FCT, sous la direction de Malam Muhammad Musa Bello, en faveur de l’éducation non formelle en tant qu’outil puissant de création d’emplois et de réduction de la pauvreté dans le FCT.

Mme Alayande a exhorté les acteurs clés du secteur de l’éducation non formelle à donner la priorité à une synergie durable et axée sur les résultats afin d’éradiquer la pauvreté dans le FCT.

“Si la pauvreté doit appartenir au passé dans le FCT, tous les principaux acteurs du secteur de l’éducation informelle doivent privilégier une synergie durable. Nous sommes ici aujourd’hui avec la direction de l’Abuja Enterprise Agency pour mettre en commun nos ressources afin de faire avancer le FCT. L’agence nous soutient avec plus de machines à coudre afin que nous puissions étendre nos activités dans tous nos centres”,  a-t-elle ajouté.

La coordinatrice de la zone, Abuja Municipal Area Council, AMAC, Mme Victoria Nwaogu, a exprimé la joie du département pour ce don, notant que le département de l’éducation de masse a des apprenants avec un contenu de qualité et a assuré qu’ils utiliseront l’opportunité qui leur est donnée et rendront FCT fier.

Le point culminant de cet événement coloré a été le lancement de la formation gratuite d’acquisition de compétences par le secrétaire à l’éducation de la FCT, Sani Dahir El-Katuzu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.