Le Nigeria n’a pas déroge à la règle de divulgation de la Banque mondiale – Bureau de gestion de la dette

0 86

Le Bureau de gestion de la dette (DMO) a qualifié de “fausse” une information circulant dans certains médias, selon laquelle le Nigeria n’aurait pas respecté la règle de divulgation de la Banque mondiale.

Selon une déclaration du DMO visant à clarifier la situation, il n’y a pas eu de publication de la Banque mondiale accusant le Nigeria de ne pas respecter sa règle de divulgation.

Cette déclaration était une réponse aux récents rapports des médias qui indiquaient que la Banque mondiale accusait le Nigeria de ne pas avoir publié ses plans d’emprunt annuels (ABP).

Le bureau a déclaré que le Nigeria est un pays qui a intégré le principe de transparence de la dette publique.

“Le site web du DMO est rempli d’informations détaillées sur la dette publique, y compris la dette par source, instrument, échéance, entre autres. Le site Web comprend également la stratégie de gestion de la dette et l’analyse de la viabilité de la dette”, indique le rapport.

Contestant certaines affirmations spécifiques du rapport, le DMO a déclaré que les plans d’emprunt annuels du pays étaient généralement contenus dans les budgets annuels.

“Les emprunts totaux sont classés en trois catégories : les nouveaux emprunts intérieurs, les nouveaux emprunts extérieurs et les prélèvements sur les prêts bilatéraux et multilatéraux.

L’encours de la dette publique est publié chaque trimestre sur le site Internet du DMO. Cette publication est soutenue par des séances d’information périodiques, physiques et virtuelles, à l’intention des médias”, indique le rapport.

Il a ajouté que la dette garantie (engagements conditionnels) était répertoriée par nom et par montant sur son site web.

Elle a précisé que les informations sur les emprunts récemment contractés étaient au 31 décembre 2019 et au 31 décembre 2020.

“La couverture des instruments est complète car les instruments d’emprunt pour les dettes externes et internes sont divulgués dans les rapports trimestriels sur la dette et les rapports annuels, tous deux publiés sur le site Web du DMO”, a-t-il ajouté.

Le 31 décembre 2021, le DMO a annoncé, lors d’un point de presse à Abuja, que l’encours total de la dette du pays s’élevait à 39 600 milliards de nairas.

Le bureau a également annoncé récemment sur son site Web que le stock total de la dette avait augmenté à 41,6 trillions de nairas au 31 mars 2022.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.