Sokoto: les services de l’hôpital psychiatrique sont moins chers et plus conviviaux pour les patients selon le directeur

Propos recueillis par Ismail Umar, Sokoto

0 84

Le directeur médical de l’hôpital neuropsychiatrique fédéral de Kware, dans l’État de Sokoto, le professeur Shehu Sale, affirme que l’hôpital fournit des services spécialisés lesquels sont moins chers, conviviaux et abordables pour les citoyens.

Le professeur Sale, directeur médical de l’hôpital, a annoncé cela lors d’une interview accordée aux journalistes à Sokoto.

Sale, un psychiatre consultant, a promis de rester ferme dans sa détermination à toujours fournir des services abordables et excellents aux patients.

Il a félicité le président Muhammadu Buhari et les ministres de la Santé pour leur soutien et leurs encouragements à la direction de l’hôpital, qui ont permis de moderniser l’hôpital et d’améliorer l’ensemble de l’établissement.

Le directeur médical a révélé que l’hôpital accueille actuellement un total de 17 consultants invités, qui sont des spécialistes dans différents domaines médicaux.

Il a ajouté qu’il y a également des médecins résidents et d’autres professionnels de la santé tels que des pharmaciens, des infirmières, des psychologues cliniques, des ergothérapeutes et des scientifiques de laboratoire qui travaillent en équipe pour fournir des services efficaces.

“L’hôpital dispose d’équipements de classe mondiale tels qu’un appareil de radiographie numérique mobile, un appareil d’échographie mobile, un appareil d’échographie, un système de dossiers médicaux et diagnostiques numérisés, un équipement d’ergothérapie et des outils de laboratoire modernes”, a évoqué le professeur Sale.

Il a insisté sur le fait que le gouvernement fédéral avait également financé de nouveaux projets majeurs dans le cadre de ses interventions COVID-19 à l’hôpital.

Ces projets comprennent la construction et l’équipement d’une unité de soins intensifs, la construction et l’équipement d’un laboratoire moléculaire, la construction et l’équipement d’un centre d’isolement et l’acquisition d’équipements de protection individuelle.

D’après lui, les projets achevés avaient déjà un impact positif sur la prestation de services et la protection du personnel et des patients de l’hôpital.

Les projets, selon lui, permettront également d’améliorer les soins de santé dans les communautés difficiles à atteindre, conformément à l’engagement du gouvernement de fournir des services de santé essentiels.

M. Sale a noté que le nombre total de lits et l’effectif du personnel avaient été augmentés, tandis que l’école d’infirmières psychiatriques post-base de l’hôpital avait retrouvé son statut d’accréditation.

Il a souligné que le système d’alimentation des patients, la blanchisserie, l’administration des médicaments, l’assainissement de l’environnement hospitalier ont été garantis selon les meilleures normes, tandis que le bien-être des travailleurs était la priorité accordée par les syndicats.

Il a expliqué que l’hôpital fournissait des services de soins de santé intégrés à la population grâce à un système financier et administratif numérisé, ainsi qu’à un approvisionnement régulier en électricité solaire et conventionnelle.

Il a ajouté que le gouvernement fédéral avait attribué un autre contrat de construction du Centre régional de traitement de la toxicomanie des femmes et des enfants dans l’hôpital, qui répondra aux divers besoins de santé de la sous-population vulnérable.

Le centre, ainsi que la clinique de santé familiale, selon lui, permettraient de répondre à la perception négative des gens en ce qui concerne les défis de santé mentale et de réduire la stigmatisation associée aux services hospitaliers.

Concernant les transformations de l’hôpital, le directeur médical a détaillé que les tarifs des services hospitaliers ont été réajustés pour compléter les progrès de la société en termes de consommables, de réactifs et d’autres changements de situation qui ont affecté les individus et les organisations au niveau mondial.

Il a intimé que la direction a automatisé les services hospitaliers conformément aux meilleures pratiques mondiales en matière de système de paiement centralisé, de diagnostics médicaux, de consultations médicales et de dossiers médicaux généraux.

Selon ses dits, les progrès réalisés jusqu’à présent dans l’hôpital, notamment en termes de modernisation des installations existantes et de consolidation du développement de la main-d’œuvre qualifiée, ont tous été facilités par le ministère fédéral de la Santé, qui est le ministère de tutelle principal.

“Récemment, la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a apporté son soutien à l’hôpital en lui fournissant des équipements de réhabilitation et d’autonomisation des patients.

“Ce geste visait à promouvoir une approche de santé publique pour lutter contre les troubles liés à la consommation de substances en fournissant des équipements et des services qui amélioreraient le traitement et le rétablissement des personnes souffrant de ces troubles.

“Il était basé sur les rapports guidés de l’enquête empirique 2019 de la CEDEAO sur le traitement de la consommation de substances dans les États membres et l’enquête nationale sur la consommation de drogues menée”, a-t-il conclu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.