Abuja: la FEMA assure les personnes déplacées d’une sécurité adéquate

Précisions de Hudu Yakubu, Abuja

0 140

L’Agence nationale d’urgence humanitaire (FEMA) au sein de la capitale fédérale nigériane (FCTA) a réitéré son engagement à assurer la sécurité et le bien-être de toutes les personnes déplacées à l’intérieur du territoire.

Le directeur général de l’agence, Alhaji Abbas Idriss, a donné cette assurance lors de la célébration de l’Aïd-el-Kabir 2022 en présence des personnes déplacées du FCT, organisée par l’agence en partenariat avec Ufuk Dialogue, une ONG, tenue au Gymnasium Package b, du stade national MKO Abiola.

” Je tiens à vous assurer, au nom du ministre du FCT, Malam Muhammad Bello, que votre sécurité et vos moyens de subsistance sont assurés”, a-t-il révélé.

M. Idriss a noté que cet événement marquait un nouveau chapitre dans le mandat de réponse d’urgence de l’agence, ajoutant qu’un tel geste aimable et attentionné signifiait beaucoup pour les personnes déplacées et les parties prenantes.

” Nous sommes donc certains que cet engagement favorisera la culture du dialogue, la coexistence, le dialogue mutuel, la compréhension et aidera à établir une plateforme commune pour l’échange d’informations, de données et d’opinions.

” Le succès des interventions et du soutien humanitaires dépend généralement de l’engagement des volontaires et des agences de soutien d’urgence.”

Le D-G, qui a félicité le dialogue Ufuk pour sa bienveillance, a toutefois souligné qu’il restait encore beaucoup à faire.

” Le moins que l’on puisse dire, c’est que le FCT abrite plus de 30 000 personnes déplacées et il n’y a aucune garantie que ce nombre ne s’accroisse pas davantage. C’est pourquoi nous avons besoin de toutes les mains sur le pont”.

De son côté, le président de l’UFUK Dialogue, M. Emrah Ilgen, a évoqué que l’organisation faisait beaucoup pour rassembler les Nigérians de diverses origines ethniques et religieuses.

”Nous devons travailler ensemble pour apporter la paix. Nous n’avons pas besoin de conflits, nous avons besoin de paix dans ce pays car le Nigeria est un pays très important.”

” Je vis au Nigeria depuis neuf ans, c’est donc mon pays et je suis fier d’être Nigérian et je veux voir le pays se développer dans l’unité et la convivialité”, a-t-il insisté.

Par ailleurs, un leader des personnes déplacées à Abuja, Malam Abubakar Mustapha, a félicité Ufuk dialogue et l’agence pour avoir célébré l’Aïd-el-Kabir d’une manière plus importante pour eux.

Selon lui, un tel geste arrive pour la première fois.

Mustapha a toutefois demandé des opportunités d’emploi, une autonomisation et une assistance médicale aux personnes déplacées dans la capitale nationale.

” Beaucoup d’entre nous sont prêts et désireux de se lancer dans l’agriculture mais nous n’avons pas accès à des terres agricoles que nous pourrions cultiver. Nous avons également certains de nos membres qui luttent contre une maladie ou une autre.

” Nous appelons l’administration du territoire de la capitale fédérale et toutes les institutions gouvernementales d’Abuja à nous venir en aide.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.