Le Nigéria et l’Académie chinoise: signature d’un protocole d’accord sur le rendement des cultures

0 76

L’Agence nationale de recherche et de développement spatiaux (NASRDA) a signé un protocole d’accord avec l’Institut de recherche sur l’information aérospatiale de l’Académie chinoise des sciences (AIRCAS) pour une assistance technique visant à améliorer le rendement des cultures.

Cela permettra de déployer la technologie spatiale dans le cadre de son projet “CropWatch” et de combler les lacunes en matière de rendement alimentaire grâce à une initiative de renforcement des capacités.

Dr Felix Alle, responsable des médias et des communications d’entreprise de la NASRDA, a confirmé la signature virtuelle du protocole d’accord dans un communiqué publié à Abuja.

L’initiative de renforcement des capacités est menée en partenariat avec la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Le directeur général (DG) de la NASRDA, Dr Halilu Shaba, a rappelé que le parcours a débuté en mars 2021, tandis que la signature des documents en Chine était dirigée par M. Wu Yirong, le D-G de l’AIRCAS.

M. Shaba a ajouté que le projet offrait aux pays en développement une assistance technique par le biais du Programme de coopération innovante (PCI) CropWatch pour accéder à son système CropWatch d’observation de la Terre.

Il a également intimé que le projet était soutenu par l’Alliance des organisations scientifiques internationales (ANSO) et qu’il favoriserait la mise en œuvre des ODD dans les pays en développement.

“L’augmentation de la productivité agricole de manière durable pour répondre à la demande croissante à l’échelle nationale et mondiale, tout en s’adaptant au changement climatique, sont des défis que le secteur agricole devra relever au cours des prochaines décennies. À l’heure actuelle, le Nigeria n’a pas accès à un système national d’information sur l’alimentation en temps opportun, que ce soit en raison de déficits technologiques ou de coûts. C’est toutefois dans ce contexte que la NASRDA collabore avec AIRCAS pour adapter le PIC CropWatch à la surveillance agricole. Cela facilitera et stimulera la surveillance agricole pour l’avancement de l’objectif SDG de la faim zéro à travers une recherche conjointe et le renforcement des capacités avec la NASRDA,” a-t-il dit.

D’après M. Shaba, le pays serait aidé à utiliser la Cloud plateform pour surveiller l’état des cultures, le stress des cultures et la production aux niveaux national et infranational.

Il a ajouté que l’assistance technique permettrait aux parties prenantes concernées d’effectuer un suivi des cultures nationales ou infranationales en temps quasi réel.

“Elle permettra d’adapter CropWatch aux besoins spécifiques du Nigeria et de renforcer la capacité des parties prenantes à identifier des pratiques agricoles adaptées et résistantes au climat.

“Elle améliorera également la production végétale en intégrant des informations géospatiales pour la production agricole”, a-t-il insisté.

Le D-G a indiqué que l’agence mènerait des recherches dans le domaine de l’agriculture et des domaines connexes en utilisant les données des satellites nationaux, NigeriaSat-1 et NigeriaSat-2.

M. Shaba a conclu que l’agence s’engageait sérieusement à faire en sorte que l’assistance permette d’améliorer la production alimentaire du pays, entre autres avantages.

Leave A Reply

Your email address will not be published.