Le coach des Super Falcons exprime sa satisfaction envers la riposte du Nigeria

0 102

L’entraîneur des Super Falcons, Randy Waldrum, s’est dit satisfait de la progression du Nigeria vers les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations féminine (WAFCON), après une victoire palpitante de 4-0 contre le Burundi dimanche.

Lorsque le Nigeria a perdu son premier match contre l’Afrique du Sud (2-1) lundi, il y a eu beaucoup d’agitation dans le camp et chez les supporters. Comme si cela ne suffisait pas, les Super Falcons ont perdu leur joueuse vedette, la quadruple Joueuse africaine de l’année Asisat Oshoala, qui a été exclue du reste du tournoi en raison d’une blessure.

Cependant, pour une équipe aussi talentueuse que le Nigeria, l’entraîneur Randy Waldrum a apporté quelques changements à l’équipe et en a récolté les fruits.

L’entraîneur principal des Super Falcons, Randy Waldrum.

“Nous avons très bien joué en première mi-temps et contrôlions le jeu, mais nous nous sommes un peu relâchés en deuxième mi-temps”, a révélé Waldrum après le match.

“Il y a définitivement une marge d’amélioration, mais j’aime la trajectoire de l’équipe jusqu’à présent”.

Le Nigeria a maintenant gardé deux feuilles propres à la WAFCON 2022 et selon Waldrum, les choses commencent à bien se passer pour elles, comme elles l’avaient prévu.

“Nous nous améliorons dans chaque match que nous jouons. Nous exécutons bien nos plans et je suis heureux de la façon dont les joueuses ont réagi lors de nos deux derniers matchs. Nous avons de l’urgence dans notre façon de jouer”, a ajouté Waldrum.

“Nous avons également donné l’occasion aux jeunes joueuses de se familiariser avec le tournoi, ce qui nous a permis de reposer certains des joueuses qui ont joué de longues minutes. Je suis très impressionné. Vous pouvez le voir ce soir. Nous avons lancé Uchenna [Kanu] et elle s’est imposée.”

“Rasheedat [Ajibade] a été formidable aujourd’hui. Peace [Ewomazino Efih] et Uchenna ont été excellentes au milieu de terrain. Nous avons des talents qui sont très bénéfiques. Nous avons d’autres bonnes joueuses parmi lesquelles choisir. J’ai confiance en ce que nous faisons et nous sommes dans une très bonne position”, a conclu Waldrum.

Le Nigéria est le pays qui a marqué le plus de buts dans le tournoi. Il a trouvé le fond des filets à sept reprises et n’a encaissé que deux buts, tous deux inscrits par l’Afrique du Sud.

Les Super Falcons du Nigeria affronteront les Lionnes indomptables du Cameroun en huitième de finale de la compétition continentale de football féminin.

Leave A Reply

Your email address will not be published.