Côte d’Ivoire : Abidjan exposée aux inondations

0 135

Dans la capitale économique ivoirienne, une personne sur cinq vie dans des zones inondables.Le changement climatique, principal accusé des dégâts des pluies diluviennes n’est pas seul en cause.

À Abidjan on construit dans des zones à risque, les canalisations sont bétonnées ou servent de dépotoir, laissant l’eau ruisseler et se transformer en torrents meurtriers.

C’est la ville qui est une ville béton, c’est une ville bitume, c’est une ville tôle, du coup l’eau n’a plus sa place dans la ville. Toutes les eaux qui devaient en infiltrations sont réservées à l’écoulement. Et toutes les eaux se retrouvent aux mêmes endroits du coup c’est une bonne quantité d’eau qui doit circuler. Un ouvrage d’assainissement il a besoin d’être régulièrement revisité “ déclare Yao Konan, Architecte-urbaniste, Gérant du Cabinet Acropole.

Depuis qu’ils ont fait la route, c’est vrai que les gens parlent. D’autres sont contents, mais nous vraiment on n’est pas content, c’est comme s’ils ont fait d’ici une sortie d’eau” révèle Blandine Dembélé, femme de ménage. Ménagère

Au mois de juin 19 personnes ont perdu la vie, 5 blessés et 151 personnes ont été mises en sécurité. Plus de 700 millimètres de pluies sont déjà tombés,mais les jours à venir s’annoncent moins inquiétant.

“La SODEXAM avait annoncé qu’on aura une quantité de pluie qui sera supérieure à 640 millimètres donc on a largement dépassé les 640 millimètres de pluies, on est pratiquement à 740 millimètres de pluies” explique N’Guessan Fulgence, Chef Service prévision générale météorologie.

Pendant ce temps, pour éviter les drame liés aux inondations, les secours ne baissent pas la garde ils continuent de s’organiser.

“Toutes nos troupes sont en alerte dans les différentes casernes, en plus du personnel qui est en alerte comme les jours ordinaires, nous avons des équipes d’interventions aquatiques, nous avons aussi des équipes de recherche en milieu périlleux et nous aussi des équipes de sauvetage déblaiement accompagné d’une équipe cynotechnique” précise le Lieutenant-colonel ESSIA Marc-Aurèle, Chef du Bureau Operations Groupement des Sapeur Pompiers Militaires (GSPM).

Les mois de juin et de juillet sont les mois le plus pluvieux au sud de la Côte d’Ivoire avec de fortes précipitations de pluie. La Coupe d’Afrique des nations prévue en juin et juillet 2023 aura finalement lieu en janvier/février 2024 pour les mêmes raisons climatiques.

Avec Africanews
Leave A Reply

Your email address will not be published.