Vers la formation de la police nigériane à la culture numérique

Propos de Na'ankwat Dariem, Abuja

0 115

Le directeur général de l’Agence nationale pour le développement des technologies de l’information (NITDA) au Nigeria, Kashifu Inuwa, a réitéré l’engagement de l’Agence à former et à recycler les officiers des forces de police nigérianes (NPF) par le biais d’une collaboration afin de disposer d’une main-d’œuvre familiarisée avec le numérique.

M. Inuwa a fait cette déclaration lors de la cérémonie d’ouverture d’un programme de renforcement des capacités de cinq jours destiné aux officiers de la police nigériane, au commandement de l’État de Gombe.

Il a déclaré que la police nigériane est l’un des organes de sécurité les plus importants du gouvernement et qu’elle a besoin de la collaboration de l’Agence pour réaliser un mandat collectif pour la croissance et le développement du pays.

M. Inuwa a noté que les technologies émergentes modifient le mode de fonctionnement du monde entier, le rendant hautement numérisé et compétitif, ouvrant la voie à la quatrième révolution industrielle.

Il a cité les changements comme étant inévitables et ayant transformé plusieurs secteurs du gouvernement, y compris la formation de sécurité, pour adapter l’usage de la technologie de l’information (TI) et de l’infrastructure de réseau dans ses opérations et correspondances.

Selon lui, cela rendrait le travail plus rapide et permettrait au gouvernement de réaliser des économies.

Feuille de route et plan d’action

Expliquant le rôle de la NITDA pour faire en sorte que le Nigeria devienne un pays numérique, M. Inuwa a souligné que la feuille de route et le plan d’action stratégiques (SRAP 2021-2024) de l’agence, qui comporte sept piliers, ont été élaborés conformément aux aspirations actuelles du gouvernement fédéral du Nigeria, et que chaque pilier comporte un objectif précis à atteindre d’ici 2024.

Selon le DG, les piliers sont les suivants : Réglementation du développement ; alphabétisation et compétences numériques ; innovation numérique et entrepreneuriat ; promotion du contenu indigène ; transformation numérique ; cybersécurité et technologies émergentes.

S’exprimant sur l’importance d’une collaboration opportune pour doter le personnel de compétences numériques, M. Inuwa a fait valoir : “La formation et le recyclage du personnel des forces de police nigérianes est une priorité de la NITDA, et nous serons ravis de collaborer avec les forces de police pour les aider à se doter d’une main-d’œuvre ayant des compétences numériques et pouvant utiliser l’ordinateur pour les promotions et les examens.

M. Inuwa a applaudi les forces de police nigérianes pour leurs efforts incessants en matière de protection des vies et des biens, de conseils de sécurité et de lutte contre les activités criminelles dans tout le pays, afin d’améliorer la vie des citoyens.

Dans son allocution, le commissaire de police de l’État de Gombe, Ishola Babaita, a précisé que le projet était une bonne initiative de la NITDA et qu’il contribuerait aux examens de promotion des officiers, modifiant ainsi les opérations de la police.

Il a exhorté les participants à se concentrer sur la mise en pratique de tout ce qu’ils apprendront au cours de la formation, ce qui changera les opérations de la police nigériane.

Il a félicité la NITDA pour ses diverses interventions, programmes et projets à travers le pays.

Il a enfin conclu qu’elle obtenait des résultats positifs et que ce rythme élevé devait être maintenu pour approfondir les technologies de l’information dans le pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.