Nigéria: vers la création d’un centre d’investissement pour le pétrole et le gaz

0 64

Le ministère nigérian des Ressources pétrolières annonce la création d’un centre d’investissement dans le secteur du pétrole et du gaz qui servira de guichet unique pour stimuler les investissements directs étrangers (IDE).

Le centre, a-t-il fait valoir, serait partagé par tous les MDA afin de créer un environnement commercial favorable aux investisseurs potentiels et d’attirer tous les IDE disponibles dans le secteur.

M. Kamoru Busari, directeur supervisant le bureau du secrétaire permanent du ministère des Ressources pétrolières, a fait cette déclaration mercredi à Abuja lors de la conférence sur le pétrole et le gaz du Nigeria (NOG).

M. Busari s’est exprimé lors de la session des régulateurs de l’industrie de la conférence NOG 2022, dont le thème était “Financer le mix énergétique nigérian pour une croissance économique durable”.

Il a révélé que ce développement s’inscrivait dans le cadre de son mandat, tel qu’il est inscrit dans la section trois (e) de la PIA, à savoir : “Promouvoir un environnement favorable à l’investissement dans l’industrie pétrolière nigériane”.

Cela, a-t-il ajouté, était devenu nécessaire en raison de la nécessité de commencer à créer des modèles commerciaux qui réduiraient l’exportation de pétrole brut tout en augmentant l’exportation de produits pétroliers à valeur ajoutée.

Il a ainsi réitéré qu’il fallait formuler des réglementations et des politiques délibérées qui encourageraient les investissements et renforceraient les entreprises privées dans ces secteurs.

“La tâche qui incombe à chacun d’entre nous est de donner vie à la chair déjà construite par la loi pour jouer nos rôles de régulateur et de facilitateur d’opportunités.

“Cela se fera par le biais d’une collaboration directe avec toutes les parties prenantes concernées par l’opérationnalisation de la loi sur l’industrie pétrolière (PIA) afin d’éviter les obstacles aux opérations et aux processus.

Il a insisté sur le fait que la NOG 2022 était unique, étant la première après que la Nation ait réussi à faire passer la très ancienne PIA qui était en litige depuis plus de deux décennies.

Il a enfin exhorté tous les participants au NOG à apporter des contributions en accord avec le thème, afin de transformer efficacement les défis ou les obstacles probables de la nouvelle loi en opportunités pour développer le secteur pétrolier et gazier du Nigeria.

Leave A Reply

Your email address will not be published.