Nettoyage à Ogoni : une enveloppe de 449 millions de naira consacrée à la restauration de l’environnement

Timothy Choji, Abuja

0 102

Le Conseil des ministres communément baptisée Conseil exécutif fédéral a approuvé un montant de 449 millions de naira pour les frais de consultation et de conception d’un centre d’excellence pour la restauration de l’environnement du peuple Ogoni dans l’État de Rivers.

Le ministre de l’Environnement, Mohammed Abdullahi, a révélé cela en informant les correspondants du palais présidentiel des décisions prises lors de la réunion du Conseil de mercredi, présidée par le président Muhammadu Buhari.

Selon ses propres mots : “Le ministère de l’Environnement, sur la base d’instructions claires du président, dans le cadre de la réalisation de sa promesse au peuple Ogoni concernant les objectifs de restauration et le programme de subsistance, a franchi une étape très importante aujourd’hui en approuvant l’attribution d’un contrat aux services de conseil et la conception d’un centre d’excellence pour la restauration de l’environnement avec un centre de gestion intégrée des sols contaminés.

“Le contrat a été attribué pour un montant de 449 250 040,50 N, TVA de 7,5 % incluse. Et il est inattendu que ce projet soit achevé en trois mois.”

Le ministre a réitéré que la construction du centre contribuera à résoudre le défi du chômage dans la région concernée.

“Ce centre est très important, parce qu’il est destiné à avoir un impact en termes de création d’emplois en termes de tests de laboratoire pour les efforts d’assainissement des terres sur le site qui a été contaminé. Ainsi, les populations pourront facilement cultiver le sol pour leurs activités de pêche, leurs activités agricoles et l’accès à l’eau”, a-t-il ajouté.

Donnant plus de détails sur ce que seront les avantages du projet une fois terminé, Abdullahi a révélé :

“La conception est censée intégrer un service d’intervention d’urgence en cas de déversement d’hydrocarbures, un service d’auto-évaluation, des technologies de nettoyage et d’assainissement des sols et des eaux souterraines, un service de gestion des déchets, de santé et de sécurité et un service de laboratoire, un service de développement de l’esprit d’entreprise, une bibliothèque, des foyers pour étudiants et étudiantes, des logements pour le personnel, un complexe sportif et une arène de démonstration pour le centre de gestion intégrée des contaminations.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.