Le dirigeant nigérian rend hommage au disparu secrétaire de l’OPEC, M. Barkindo.

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 103

Le Président Muhammadu Buhari est profondément attristé par le décès d’Alhaji Mohammed Sanusi Barkindo, le Secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

A lire aussi: Décès du secrétaire général de l’OPEC, Mohammed Barkindo

Dans un message, le Président a rendu hommage à l’homme remarquable et à l’immense atout national, qui, depuis sa jeunesse, a travaillé de manière méritoire au service de la nation dans diverses fonctions nationales et internationales, et n’a jamais cessé d’être un phare pour le pays qu’il aimait jusqu’à son dernier souffle.

Selon le dirigeant nigérian, le brio indéniable de Barkindo et son héritage en tant que fonctionnaire dévoué resteront une référence dans l’industrie pétrolière et gazière, le développement international et le secteur de l’environnement.

Il a rappelé que sa profonde décence et son expression l’ont grandement apprécié des Nigérians et des autres ressortissants qui sont entrés en contact direct avec lui en tant que jeune agent administratif principal de la Nigeria Mining Corporation, assistant spécial du ministre des mines, de l’électricité et de l’acier, ainsi que du ministre des ressources pétrolières ; et plus tard au cours de ses 24 années de service au sein de la Nigerian National Petroleum Corporation ; délégué nigérian aux conférences ministérielles de l’OPEP ; gouverneur du Nigeria pour l’OPEP ; et chef des délégations techniques nigérianes aux négociations sur le changement climatique depuis leur lancement en 1991, qui ont abouti à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et au Protocole de Kyoto à la CCNUCC.

Le président salue le leadership de M. Barkindo au sein de l’OPEP, y compris durant les périodes très turbulentes de 2016 et 2020, notant que la déclaration de coopération née sous sa direction a contribué à renforcer et à consolider la coopération et le dialogue entre l’OPEP et les pays non membres.

Il a transmis ses plus sincères condoléances à la famille Barkindo, à ses collègues de l’OPEP, ainsi qu’au gouvernement et au peuple de l’État d’Adamawa.

Il a ainsi prié Dieu tout-puissant d’accorder le repos à l’âme du défunt et le réconfort à tous ceux qui sont en deuil.

Leave A Reply

Your email address will not be published.