Le commandant de l’armée exhorte les troupes à faire preuve d’une grande discipline et d’endurance

Propos recueillis par Ismail Umar, Sokoto

0 31

L’officier général commandant la 8e division, quartier général de l’armée nigériane, Sokoto, le major général Uwem Bassey, a demandé aux troupes de toujours maintenir la discipline tout en s’acquittant de leurs responsabilités constitutionnelles.

Le général Bassey a fait cette déclaration lors d’un service religieux interconfessionnel qui s’est tenu à l’église militaire de Saint-Barthélemy, à Giginya Barracks, pour marquer la célébration de la Journée de l’armée de cette année dans l’État de Sokoto.

Selon le général Bassey, la discipline est le fondement de toutes les réalisations attendues, en particulier dans la lutte contre le terrorisme et d’autres formes de criminalité.

“La discipline est le fondement des forces armées, en particulier de l’armée nigériane, car si vous voulez rester dans une institution comme l’armée, vous devez avoir de la discipline”, a noté le général Bassey.

Bassey a rappelé à l’armée qu’un bon soldat se caractérise par l’endurance, la loyauté, la discipline et la tolérance.

Il a cependant appelé les officiers et les hommes de l’armée nigériane à travailler à la promotion de l’unité du pays par la tolérance religieuse pour une prestation de services efficace.

Le GOC a ajouté que la tolérance religieuse est essentielle pour atteindre la paix et l’unité pour le développement socio-économique et la sécurité de la nation.

“Malgré les différences éthiques et religieuses, le Nigeria reste une nation indivisible, grâce à l’unité et à la loyauté des forces armées nigérianes, qui constituent la ligne de vie pour la défense de la nation”, a-t-il ajouté.

Le général Bassey a appelé les chefs religieux à toujours prêcher la tolérance pour une coexistence pacifique dans le pays.

Selon lui, l’insurrection en cours dans le Nord-Ouest sera bientôt terminée, tout en soulignant que l’armée nigériane est capable d’accomplir son devoir de protéger les vies et les biens des citoyens du pays.

Dans son sermon, le révérend en chef de l’église, le lieutenant Elemi Clement, a chargé les officiers et les hommes de l’armée d’œuvrer à l’accomplissement de leur mandat par la droiture, la tolérance religieuse et l’amour mutuel pour une coexistence pacifique dans le pays.

Le révérend Clement a expliqué que le choix du thème est approprié et opportun, ” car il n’y a pas d’autre moment pour réfléchir à la défense de la souveraineté du pays que le nôtre “.

Il a appelé l’armée nigériane à ne pas s’impliquer dans la politique à l’approche des élections générales de 2023.

Le thème du sermon était “Promouvoir l’unité nationale par la tolérance religieuse et la coexistence pacifique”.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.