La NNPC entend construire des jetées dans le cadre de mesures visant à stimuler l’approvisionnement en gaz

0 37

La Nigerian National Petroleum Company Limited et le Groupe Sahara, à travers leur joint venture, WAGL Energy Limited, vont développer des jetées à travers les pays d’Afrique de l’Ouest pour stimuler l’approvisionnement en gaz de pétrole liquéfié, communément appelé gaz de cuisson.

Le directeur général de WAGL Energy Limited, Emmanuel Ubani, a déclaré dans un communiqué mis à la disposition des journalistes que les discussions étaient déjà à un stade avancé pour la première du lot.

Il a déclaré que cette initiative s’inscrivait dans le cadre des efforts déployés par la société pour tirer parti des opportunités offertes par l’espace de transition énergétique, ajoutant que WAGL s’était engagée dans le développement d’infrastructures pour tirer profit de l’ère émergente de la transition énergétique.

La déclaration indique :

“Toutes les parties de la chaîne de valeur doivent être en place et fonctionnelles, c’est-à-dire qu’il doit exister un système de distribution permettant un accès faisable pour les utilisateurs, un réseau de marché prêt et dynamique et, surtout, des utilisations acceptables et adaptées de la source d’énergie alternative.

“Pour ce faire, il faut des investissements publics et privés à un niveau qui permette des économies d’échelle et qui contribue à rendre le secteur commercialement viable.”

Tout en reconnaissant la demande croissante de GPL en Afrique, M. Ubani a indiqué que des politiques et des investissements plus stratégiques étaient nécessaires pour promouvoir et approfondir l’utilisation du produit dans les communautés rurales du continent.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.