Election presidentielle 2023 : le DG de VON prédit une victoire de 60 pour cent en faveur de Tinubu

Détails avec Aanya Igomu, Abuja

0 43

Le directeur général de la Voix du Nigéria, VON, Osita Okechukwu, a déclaré que le candidat présidentiel du parti au pouvoir, All Progressives Congress, APC, M. Bola Tinubu, remportera les élections de 2023 par 60 %.

M. Okechukwu a fait cette déclaration lors d’un entretien avec des journalistes à Abuja.

Le DG de VON, qui a évalué la capacité de M. Tinubu, a indiqué que comme l’APC contrôle 22 États, M. Tinubu a plus de chances de gagner.

“Asiwaju a 60% de chances de gagner cette élection. L’APC est déjà en charge de 22 états de la fédération. Ils ont la majorité à l’Assemblée nationale et à la Chambre des États et ne le trahiront pas.

“Même dans le Sud/Est, cela n’a jamais été notre bastion le jour de l’élection. Nous y allons pour protéger notre mandat”, a-t-il précisé.

M. Okechukwu, parlant de l’importance de la rotation et de l’équilibre des pouvoirs pour l’unité du Nigeria, a mentionné son désir de voir M. Tinubu choisir un chrétien du Nord comme colistier.

“La dernière fois que j’ai entendu notre candidat à la présidence, M. Tinubu, c’est qu’il est toujours à la recherche, et heureusement, il a une grande variété de recherches.

“De la rivière Benue jusqu’au dernier point à Jibia, Dutse, la frontière du lac Tchad. Donc, si vous cherchez dans une large zone avec plus de 100 personnes avec environ 44 millions d’électeurs qui pourraient aller jusqu’à 50 millions, vous avez un large éventail de zones à chercher.

Heureusement pour nous, beaucoup de gens ne savent pas que même à Kebbi, Sokoto, il y a des chrétiens. Même à Borno, il y a des chrétiens. Il dispose d’un large éventail de zones où chercher des chrétiens”, a affirmé M. Okechukwu.

Parlant des partis d’opposition et de leurs candidats, le DG de VON a déclaré que leur mépris pour la rotation du pouvoir jouerait contre eux.
“Vous ne le prenez peut-être pas au sérieux, mais si vous connaissez le sentiment d’appartenance que la rotation apporte au nord et au sud, vous ne pouvez pas simplement l’écarter ; l’APC y a obéi.

“D’autres partis ne croient pas à la convention de rotation. Pour eux, l’agitation ou la colle et le lien que la rotation a créés depuis l’indépendance ne sont pas pertinents pour le succès du parti.

“Cette rotation n’a peut-être pas de fondement juridique, mais la rotation est une convention. Elle a son angle moral”, a expliqué M. Okechukwu.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.