UBEC vise à recruter davantage d’enseignants dans l’État d’Oyo

Précisions de Olubunmi Osoteku, Ibadan

0 37

La Commission de l’éducation de base universelle (UBEC) a demandé au gouvernement de l’État d’Oyo de recruter davantage d’enseignants dans les écoles primaires publiques.

Le secrétaire exécutif (ES) de l’UBEC, Dr Hamid Bobboyi, a fait cette demande à Ibadan, la capitale de l’État, dans le cadre de la recommandation de l’équipe nationale d’audit du personnel 2022 au gouvernement de l’État.

Tout en se félicitant de la qualité de l’éducation dont bénéficient les élèves de l’État d’Oyo sous l’administration du gouverneur Seyi Makinde, Bobboyi a noté que la nécessité de recruter davantage d’enseignants est devenue manifeste au cours de l’exercice d’audit du personnel qui vient de s’achever dans l’État par la commission, en collaboration avec le Conseil de l’éducation de base universelle de l’État d’Oyo (OYOSUBEB).

Il a toutefois félicité l’Oyo State Universal Basic Education Board pour sa coopération avec l’équipe d’audit de la commission dans le cadre de l’exercice d’audit national du personnel.

S’exprimant par l’intermédiaire du chef de l’équipe, Engr Muhammed Bello, l’ES a promis l’engagement de la commission à examiner d’autres domaines pour faire progresser l’éducation de base dans l’État d’Oyo, notant que l’exercice d’audit national du personnel était une activité majeure dans la collecte de données utilisées dans la planification et le développement de l’éducation.

Bobboyi, qui a révélé que la commission a découvert de nombreux progrès réalisés par rapport à l’exercice précédent, a ajouté : “Bien que l’entrée soit toujours en cours, nous donnerons au Conseil des mises à jour sur la liste et donnerons au gouvernement de l’État des données précises afin de planifier et de développer l’éducation de base.”

L’ES a sollicité la coopération des autres parties prenantes de l’éducation pour garantir des données précises afin de savoir où se trouve chaque enfant nigérian en âge scolaire à tout moment.

En réponse, le président exécutif d’OYOSUBEB, Dr Nureni Aderemi Adeniran, a admis la pénurie d’enseignants dans l’État, affirmant que le gouvernement de l’État s’efforce d’envisager de nouveaux recrutements et le remplacement des enseignants détachés dans l’État.

Adejiran a souligné : “Nous sommes conscients de la pénurie d’enseignants dans nos écoles primaires. Le gouvernement de l’État, sous la direction de notre cher gouverneur, Engr Seyi Makinde, fait des efforts pour s’assurer que le problème soit résolu à temps.”

Il a évoqué que le gouvernement de l’État continuerait à collaborer avec le gouvernement fédéral et d’autres agences concernées pour assurer la prospérité du secteur de l’éducation publique dans l’État.

Adeniran a également laissé entendre que les propriétaires d’écoles opérant illégalement dans l’État seraient confrontés à la loi, avertissant ces écoles de régulariser leur enregistrement en se rendant au ministère de l’Éducation à Ibadan.

Il a réitéré l’engagement du gouvernement de l’État d’Oyo à relancer l’éducation dans l’État et a salué le rapport de l’équipe nationale d’audit du personnel sur les données des écoles de l’État, ajoutant que la mise à jour aiderait l’État à planifier son éducation dans le prochain budget fiscal.

Leave A Reply

Your email address will not be published.