L’UPTH dément la mort d’environ 14 nourrissons suite à une panne de courant

0 44

La direction de l’hôpital universitaire de Port-Harcourt a démenti les informations selon lesquelles 14 nourrissons seraient morts à la suite d’une panne de courant dans son établissement.

Le responsable des relations publiques par intérim, Elabha Meni, a déclaré cela dans un communiqué à Port-Harcourt.

M. Meni a réagi aux informations diffusées sur les médias sociaux selon lesquelles 14 nourrissons seraient morts à l’hôpital. Il a révélé que le rapport avait pour but de nuire à l’image de l’institution qu’il décrit comme un centre d’excellence.

“L’hôpital universitaire de Port-Harcourt est une institution où les meilleures normes médicales du monde sont pratiquées et maintenues. Ce qui a également contribué à faire de l’institution l’un des meilleurs centres médicaux du sud du pays et du Nigeria en général.

“Cependant, il est triste que certaines personnes tentent de ternir l’image de l’hôpital en diffusant de faux messages et des informations inexactes.

“Notre attention a été attirée par une histoire concernant les 14 à 19 bébés qui sont morts à l’hôpital, ce qui n’est pas correct. Nous n’avons enregistré aucune mortalité infantile à la suite de la panne d’électricité due au transformateur défectueux. Le générateur de secours a desservi l’hôpital pendant cette période, et toutes les zones d’urgence ont été alimentées en électricité.

“Les opérations chirurgicales n’ont jamais été annulées et nos services n’ont pas été perturbés.

“La direction de l’UPTH désapprouve sérieusement cette propagande scandaleuse sur les médias sociaux qui nuit à son image.

“Nous voulons que le grand public sache que nous restons engagés dans notre service à l’humanité.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.