VP Osinbajo va participer au sommet de la CEDEAO au Ghana

Propos recueillis en englais par Cyril Okonkwo, Abuja

0 42

Le vice-président du Nigeria, Yemi Osinbajo, quittera Lagos pour Accra, au Ghana, samedi, pour la 61e session ordinaire de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO qui se tiendra ce dimanche.

Un communiqué du Bureau du Vice-président indique que le Professeur Osinbajo remplacera le Président Muhammadu Buhari lors du sommet.

Le Vice-président se joindra également aux autres dirigeants pour délibérer et prendre des décisions sur les questions politiques, sécuritaires et humanitaires, entre autres, concernant la région lors du sommet régulier de la CEDEAO.

La déclaration indique que “la réunion examinera également la situation au Mali, en Guinée et au Burkina Faso, notamment en vue de rétablir un régime démocratique”.

“Les dirigeants ouest-africains ont tenu depuis 2020 plusieurs sessions, y compris des réunions d’urgence, consacrées à la recherche de solutions durables à la résurgence des coups d’État dans certains pays de la sous-région.”

Lors du sommet, le Conseil de médiation et de sécurité de la CEDEAO informerait les dirigeants des développements politiques dans la région et dans la région du Sahel.

Selon le communiqué indique: “le Conseil fera également le point sur les questions d’insécurité, les défis liés au chômage des jeunes et l’impact des maladies et des pandémies sur les tensions sociales dans la région”.

“Récemment, le 4 juin 2022 à Accra, au Ghana, le Président Buhari s’est joint aux autres dirigeants de la CEDEAO pour délibérer sur la situation dans la sous-région, en demandant instamment qu’une plus grande attention soit accordée aux victimes de changements anticonstitutionnels de gouvernement.

“En marge du sommet, le vice-président assistera également à une réunion des cinq pays d’Afrique de l’Ouest concernés par le projet de développement de l’autoroute Abidjan-Lagos, un projet phare du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA).
” Il relie les capitales de cinq États ouest-africains (Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin et Nigeria) et s’étend sur environ 1 028 km.

“Un communiqué de la Commission de la CEDEAO indique que l’objectif de ce projet de 42 millions de dollars est de “promouvoir le commerce transfrontalier, intégrer les économies au sein de l’espace CEDEAO, réduire les coûts de transport, stimuler le commerce interrégional et renforcer l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest”.”

La déclaration a été publiée à Abuja par le porte parole du vice-président chargé des médias et la publicité, Laolu Akande.

Leave A Reply

Your email address will not be published.