Conflit Russie-Ukraine: puissantes explosions à Mykolaïv, violents combats à Lyssytchansk

0 48

De puissantes explosions ont été entendues, samedi matin, à Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, selon le maire de la ville. Dans l’Est, les séparatistes soutenus par l’armée russe disent avoir “totalement” encerclé Lyssytchansk, affirmation que dément la Garde nationale ukrainienne. Suivez ici les derniers développements de la guerre en Ukraine.

L’armée ukrainienne a affirmé samedi que Lyssytchansk, ville de l’est de l’Ukraine au cœur d’intenses combats ces derniers jours, “n’est pas encerclée”, contrairement aux affirmations des séparatistes soutenus par l’armée russe.

“Les combats font rage autour de Lyssytchansk. Heureusement, la ville n’est pas encerclée et elle est sous contrôle de l’armée ukrainienne”, a déclaré à la télévision ukrainienne Rouslan Mouzytchouk, porte-parole de la Garde nationale de l’Ukraine, démentant une information donnée plus tôt par un représentant de l’armée séparatiste de Louhansk.

Les séparatistes soutenus par l’armée russe ont affirmé samedi avoir “totalement” encerclé Lyssytchansk, dans l’est de l’Ukraine, une ville clé au cœur d’intenses combats ces derniers jours.

“Aujourd’hui, la milice populaire de Louhansk (l’armée séparatiste, NDLR) et les forces armées russes ont occupé les dernières hauteurs stratégiques, ce qui nous permet d’affirmer que la localité de Lyssytchansk est totalement encerclée”, a indiqué un représentant de l’armée séparatiste de Louhansk, Andreï Marotchko, cité par l’agence de presse russe Tass.

De puissantes explosions ont été entendues, tôt samedi, dans la ville ukrainienne de Mykolaïv, a déclaré son maire, Oleksandr Senkevich, sur les réseaux sociaux.

“Il y a de puissantes explosions dans la ville ! Restez dans vos abris !”, a-t-il écrit sur l’application de messagerie Telegram. Dans l’immédiat, difficile de connaître l’origine de ces explosions, qui ont été précédées par les sirènes de raid aérien dans toute la région.

Au moins 21 personnes ont été tuées dans les frappes de bombardiers stratégiques dans la nuit de jeudi à vendredi sur des immeubles de la région d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine, a affirmé Kiev. Un nouvel acte de “terreur” russe, selon le président Volodymyr Zelensky.

Se félicitant d’avoir infligé un camouflet aux forces russes en mer Noire en les contraignant à abandonner l’île aux Serpents, le président ukrainien a néanmoins admis que la situation demeurait “extrêmement difficile” à Lyssytchansk, ville du bassin industriel du Donbass, région de l’Est où se concentre la majeure partie des combats.

 

Avec France 24

Leave A Reply

Your email address will not be published.