Nigéria: vers la création d’une banque de l’entreprenariat

0 35

La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture un projet de loi visant à créer une banque de développement de l’entrepreneuriat au Nigeria, dans le but de fournir des prêts à taux réduit aux petites et moyennes entreprises du pays.

Le projet de loi consolidé a été parrainé conjointement par MM. Benjamin Kalu et Olalekan Afolabi.

Ce projet de loi s’intitule: “Projet de loi portant sur la création de la Banque de développement de l’entreprenariat du Nigeria et lui confiant la responsabilité, entre autres, de fournir des financements à moyen et long terme aux petites entreprises indigènes et de prévoir la mise en place d’un développement de l’entreprenariat nigérian, d’encourager les entrepreneurs prometteurs et les petites entreprises au Nigeria.”.

Dirigeant le débat sur le projet de loi lors de la séance plénière de mercredi, Kalu a noté que la banque proposée serait chargée, entre autres, de fournir des financements à moyen et long terme aux petites entreprises indigènes.

D’après lui, le projet de loi se concentre sur les jeunes Nigérians et envisage de fournir un meilleur accès au financement aux jeunes entrepreneurs dans l’innovation, la fabrication, l’agriculture et le commerce.

Kalu a détaillé : “Au Nigeria aujourd’hui, en raison des nombreux défis socio-économiques, de nombreux jeunes dépendent d’eux-mêmes et conduisent leur propre avenir en créant des opportunités pour eux-mêmes et pour les autres, en entreprenant différentes initiatives entrepreneuriales vers l’autonomie. Toutefois, ce groupe de personnes a encore besoin d’un renforcement des capacités, d’un soutien financier et de politiques favorables.

“La force d’une nation dépend du cadre politique et des initiatives mises en place pour développer et responsabiliser les jeunes afin d’optimiser leurs potentiels, leurs talents et leurs capacités inexploitées dans la construction de la nation. Sans une jeunesse dynamique, qualifiée, concentrée et équipée, aucune nation ne peut atteindre son plein potentiel, car les jeunes sont les visionnaires et les producteurs qui propulsent les nations vers de plus hauts sommets.

“On estime que les jeunes représentent environ 70 % de la population du Nigeria. C’est un avantage énorme pour une nation qui poursuit sérieusement et furieusement le développement national. Les jeunes sont des actifs pour une nation et non des passifs. Les jeunes, s’ils sont bien éduqués, formés et motivés, peuvent utiliser leur pouvoir mental, technique et visionnaire pour développer l’économie nigériane”, a-t-il ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.