Conseil des ministres: approbation de 11,67 milliards de naira pour des projets électriques

Cyril Okonkwo nous relaté les faits en anglais depuis Abuja

0 41

Le Conseil exécutif des ministres a approuvé des contrats d’un montant total d’environ 11,67 milliards de naira pour le ministère de l’énergie pour l’acquisition de sous-stations de transmission et de transformateurs pour la compagnie de transmission d’énergie au pays.

L’approbation a été donnée lors de la réunion du Conseil de mercredi présidée par le vice-président Yemi Osinbajo.

A lire aussi : Abuja, la capitale du Nigeria obtient 1,6 milliard de naira pour l’électricité

Le ministre de l’électricité, Abubakar Aliyu, qui a informé les correspondants de la State House après la réunion, a noté que le premier mémorandum approuvé pour le ministère concernait la conception, la fourniture et l’installation d’une sous-station de transmission 1/60MVA 132 33KV ayant une extension de ligne 4/132 KV à Hong, Hong LGA dans l’État d’Adamawa.

L’approbation, selon lui, était en faveur de Messrs Associate Power Solution Engineering Limited pour un montant de plus de N6.53 milliards.

Il a précisé que ce chiffre était composé de deux éléments, expliquant que l’un était pour l’offshore, qui s’élevait à 6,93 millions de naira, tandis que l’onshore était de 3,34 milliards de naira au taux de change de la Banque centrale du Nigeria, CBN, et 7,5% de TVA.

La période de livraison du contrat est de 24 mois.

“Il s’agit d’augmenter la capacité d’approvisionnement dans cette zone, ce qui aura des répercussions sur de nombreuses villes et villages. Il s’agit d’un QG d’une collectivité locale très important dans cette région.

“Cela va affecter Song, qui est un siège de gouvernement local dans l’État d’Adamawa ; Gombi en est un autre ; la ville de Garkida, puis Hong, une ville située le long de cette route ; puis Mubi, Wukpa, Michika, Madagali.

“Il y a une 132 existante qui passe par cette zone. Donc, ce que nous faisons maintenant, c’est d’y déposer notre sous-station.

“Nous espérons qu’au moment où toutes ces interventions que nous faisons sur le réseau atteindront 11 000, cette zone sera capable de résister et de les prendre en charge.”

Aliyu a déclaré que le deuxième contrat approuvé pour le ministère était d’acheter des transformateurs de puissance et des pièces de rechange associées pour la Compagnie de transmission d’énergie du pays, TCN, qui seraient déployés sur six sites.

“L’un d’entre eux est destiné à Aiyede dans l’état d’Oyo à Messrs T and D technologies limited : la composante offshore est de 1,8 millions de naira, la composante onshore est de 98 millions de naira.

“Le deuxième est à Gusau dans l’État de Zamfara. Le projet est attribué à Messrs Basharri limited .

“Le troisième est Kankia dans l’État de Katsina, qui doit bénéficier du même projet pour être fourni par Messrs Farmamade Energy Limited.

“Le suivant est Minna, dans l’État du Niger, qui doit également bénéficier d’un projet fourni par Crossworld Global Technology Limited. Le cinquième est à Okearo dans l’État d’Ogun pour bénéficier du même transformateur.

“Le sixième est à Damaturu, dans l’État de Yobe. Il est très particulier car, comme vous le savez peut-être, depuis plus d’un an, Maiduguri ne bénéficie pas d’une électricité complète.

“Nous avons été en mesure de fournir de l’électricité par le biais d’une ancienne ligne de 33 KV, que nous avons réparée et restaurée, et nous avons été en mesure d’acheminer 10 mégawatts à Maiduguri sur 130 kilomètres sur un circuit unique de 33.

“Nous avons restauré cette ligne il y a environ trois ou quatre mois. Ils en profitent donc, mais très peu, car le temps que l’électricité atteigne Maiduguri, elle ne descendra pas à six ou sept mégawatts à cause des pertes en cours de route.

“Comme vous le savez également, la ligne 330 qui donne l’électricité à Maiduguri a été vandalisée par les insurgés, et nous avons essayé à plusieurs reprises de la restaurer, mais ils sont revenus et ont démoli les tours.

“Nous avons donc décidé, pour l’essentiel, de prendre l’électricité par le biais du 33 KVA dont ils profitent, mais pas comme ils le souhaiteraient. L’électricité est rationnée en permanence.”

D’après Aliyu, le ministère était en train d’acheter un autre circuit double de 33 KVA pour Maiduguri, le long de la même route, ajoutant que l’idée était de s’assurer que même si quelqu’un le trafique, il serait facile de le restaurer en un jour ou deux, contrairement au plus grand 330, qui prend des semaines ou des mois à restaurer parce qu’il est dans la brousse.

Selon lui, l’entrepreneur a été renvoyé pour restaurer le 330 principal qui a été vandalisé il y a quelque temps.

Il a ajouté que ce projet vise à renforcer la capacité de la sous-station de Damaturu afin de fournir suffisamment d’électricité à la région et à ses environs et d’en acheminer vers Maiduguri.

Le ministre a révélé que la composante offshore du sixième projet a été attribuée 6.717.673,13 naira et la composante locale est de N1.313.323.271,25.

Aliyu a expliqué que la composante en dollars des contrats s’élevait à environ 22,7 millions de dollars tandis que la composante en naira était de 5,14 milliards de naira.

Leave A Reply

Your email address will not be published.