Présidentielle en 2023 : le parti au pouvoir APC dément d’avoir publié un document sur le plan électoral

Aanya Igomu nous a relaté les faits en anglais depuis Abuja

0 34

Le parti au pouvoir au Nigeria, le All Progressives Congress (APC), a démenti un document circulant dans les médias et décrit comme une “fuite du document électoral 2023 de l’APC”.

Dans un communiqué de presse signé par le secrétaire national de publicité de l’APC, M. Felix Morka, le parti a révélé que le document ne provient pas de sa source.

Le document prétend que l’APC a voté un montant de 6,5 mille milliards de naira pour financer des projets visant à inciter l’électorat nigérian à soutenir et à voter pour le parti et son candidat à la présidentielle en 2023.

Il a également affirmé que l’APC avait budgétisé d’importantes sommes d’argent pour acheter des votes, compromettant ainsi le personnel de la CENI, les agents de sécurité, les officiers de justice et d’autres fonctionnaires.

En réponse, le secrétaire national à la publicité de l’APC a précisé que le document était éronné et a expliqué que le parti avait l’intention de gagner le soutien des Nigérians à travers la bonne gouvernance.

“L’objectif de notre parti est d’apporter les dividendes de la démocratie aux Nigérians, en espérant qu’ils nous rendront la pareille en soutenant et en votant pour nos candidats lors des élections de 2023.

“Nous représentons un parti respectueux de la loi et nous n’avons pas besoin de nous engager dans la fraude et les malversations électorales suggérées dans ce document sans valeur”, a noté M. Morka.

Il a accusé l’opposition d’être à l’origine de ce document et a exhorté les Nigérians à ne pas en tenir compte.

Leave A Reply

Your email address will not be published.