Okagbare condamné à un an de suspension supplémentaire pour dopage

0 32

La sprinteuse nigériane Blessing Okagbare s’est vu infliger une suspension supplémentaire d’un an pour violation des règles antidopage, qui s’ajoute à sa suspension de dix ans.

L’Unité d’intégrité de l’athlétisme l’a accusée de “s’être rétirée au prélèvement d’échantillons et d’avoir falsifié ou tenté de falsifier le processus de contrôle du dopage”.

La jeune femme de 33 ans s’est vu infliger sa première suspension en février pour “violations multiples des règles antidopage”.

Elle a été suspendue pendant les Jeux olympiques de Tokyo de 2021 après avoir échoué à un contrôle antidopage.

En raison de la suspension supplémentaire d’Okagbare, le Nigeria a perdu sa place potentielle de qualification dans le relais 4x100m féminin aux Championnats du monde de juillet dans l’Oregon.

Six jours après s’être soustraite à un prélèvement d’échantillon, le 13 juin 2021, elle a participé à l’épreuve de relais lors des essais olympiques du Nigeria, aidant son équipe à se qualifier pour les Championnats du monde. Cependant, tous les résultats impliquant Okagbare ont maintenant été disqualifiés.

“Au fil des années, nous avons vu à plusieurs reprises comment les actions d’une seule personne affectent négativement les coéquipiers qui se sont entraînés durement et ont travaillé honnêtement pour obtenir leurs résultats”, a déclaré le chef de l’AIU, Brett Clothier, dans un communiqué.

“Dans le cas présent, le Nigeria a perdu une place importante pour la qualification. Ce sont les règles et nous ne ferons aucun compromis sur l’intégrité.”

Okagbare, médaillée d’argent du saut en longueur aux Jeux olympiques de 2008, était une candidate à la médaille pour le 100 m féminin à Tokyo l’année dernière et a remporté sa série en 11,05 secondes.

Mais elle a été exclue des demi-finales après que l’AIU a déclaré qu’elle avait été contrôlée positive à une hormone de croissance humaine lors d’un contrôle hors compétition le 19 juillet.

Leave A Reply

Your email address will not be published.