Le vice-président Osinbajo salue la résilience de la jeunesse nigériane

Précisions de Cyril Okonkwo depuis Abuja.

0 46

Le vice-président du Nigeria, Prof. Yemi Osinbajo, affirme que le dynamisme, l’énergie et la créativité de la jeunesse représentent les garants de la prospérité du Nigeria et de la création d’emplois et d’opportunités pour des millions de personnes dans le pays.

Lors de la cinquième édition de l’Award National de Micro, Petite et Moyenne Enterprises, MPME, qui s’est tenue au State House Conference Centre, à Abuja, le professeur Osinbajo a salué la tournure d’esprit innovante des jeunes au Nigeria et leur résilience.

Le vice-président a déclaré que le Prix national des MPME, institué en 2018, s’est développé à pas de géant et est devenu un élément important du calendrier des événements annuels de la communauté des MPME au Nigeria, attirant des milliers de propriétaires d’entreprises potentiels, d’entrepreneurs établis, de régulateurs et de financiers.

Selon le professeur Osinbajo, les demandes de prix ont bondi, passant de 500 en 2018, à plus de 17 000 entrées cette année.

“L’intérêt manifesté par les entrepreneurs nigérians pour ces prix a été énorme”, a-t-il révélé.

Prix en espèces et en voitures

Des récompenses en voitures et en millions ont été remis à 10 entrepreneurs différents qui ont gagné dans différentes catégories des prix cette année.

Il s’agit d’une différence marquée par rapport à l’édition précédente, où une seule voiture était remise comme prix.

D’après Osinbajo: “Ces dernières années, les lauréats des différentes catégories sont repartis avec des prix divers qui ont eu un impact sur leurs activités et leur profil – prix en espèces, voitures et, bien sûr, attention des médias locaux et internationaux.

“La récompense pour les prix a également augmenté, passant d’un début modeste d’une voiture à une étoile en 2018 pour le gagnant de la MPME de l’année à 10 voitures dans toutes les catégories cette année.

“Ceci pour souligner l’amélioration significative qui a été construite entre le secteur privé et le gouvernement fédéral au fil des ans.

“Les prix ont également inspiré de nombreux jeunes entrepreneurs à la grandeur et certaines des histoires sont tout simplement incroyables.”

Les dix catégories dans lesquelles des prix ont été décernés aux entrepreneurs cette année étaient l’agriculture, la fabrication, l’innovation technologique, l’art créatif, le mobilier et la menuiserie, ainsi que la beauté et le bien-être.

D’autres catégories de prix étaient la mode et le style, les travaux du cuir, le participant exceptionnel à la Clinique des MPME et la MPME de l’année.

Parmi les gagnants dans les différentes catégories, Thinkbikes Limited a remporté le prix du BOI pour l’excellence dans la fabrication. Fondée par Tolulope Olukokun, Thinkbikes Limited est une entreprise qui produit des vélos solaires et à batterie pouvant parcourir jusqu’à 50 kilomètres avec une seule charge.

Autre entreprise remarquable récompensée, Phoenix Renewables Ltd, fondée par Mustapha Abubakar Gajibo, a remporté le prix NITDA de l’innovation.

L’entreprise conçoit et construit des voitures et des tricycles électriques et solaires, ainsi que des pièces de véhicules et de moteurs. Les véhicules sont maintenant déployés pour le transport public dans la métropole de Maiduguri.

“En avril, ils avaient transporté plus de 21 000 passagers”, a déclaré M. Osinbajo, ajoutant : “J’ai eu le singulier plaisir de conduire l’une des voitures électriques lorsque j’ai visité le stand de l’atelier Phoenix Renewables à Borno MPME”

Il y avait également le Clintonel Advanced Engineering Centre, lauréat du prix Access Bank MPME de l’année, fondé par Tochukwu Clinton Chukwueke. L’entreprise fabrique des pièces de haute précision, des moules, des équipements médicaux et des pièces de moteur automobile.

Le vice-président a souligné que ces MPME racontent l’histoire du grand avenir économique du Nigeria.

“Nous sommes prêts à fabriquer nos véhicules, des camions et des voitures à énergie propre, et nous sommes en passe de fabriquer nos armes, des plateformes mobiles blindées et des avions. Nous avons tout ce qu’il faut.

“Mais je pense que les MPME dans le domaine de la technologie et de la fabrication, en particulier dans le secteur de l’énergie propre ou de l’économie verte, méritent une mention spéciale.

“Je suis convaincu que ce secteur sera crucial pour le développement industriel mondial dans les années à venir et qu’il permettra au Nigeria d’accéder à la prospérité économique.”

L’un des lauréats, Mustapha Gajibo, dont l’entreprise, Phoenix Renewables, a remporté la catégorie “innovation technologique”, a précisé à Voix du Nigéria qu’il souhaitait voir ses véhicules électriques dans différentes capitales du monde.

Quatre États, Edo, Imo, Ogun et Borno, ont reçu des prix exceptionnels dans diverses catégories de l’espace MPME.

Le gouverneur Dapo Abiodun de l’État d’Ogun, qui a remporté le prix du meilleur État dans la catégorie des politiques de soutien, a intimé que son administration a veillé à ce que les politiques de promotion des MPME dans l’État soient mises en œuvre en créant des parcs de MPME et en mettant en place des fonds pour les MPME.

Selon M. Abiodun, le gouvernement a décidé de soutenir l'”Adire”, le populaire motif tie-and-dye, qui est fabriqué dans l’État d’Ogun.

“Nous n’avons pas perdu de temps pour identifier l'”Adire”, car cette entreprise était en difficulté parce que des gens de l’Extrême-Orient venaient voler nos dessins, faire preuve de créativité dans leur pays et les ramener pour nous les vendre, nous privant ainsi de notre riche patrimoine culturel.

“Ils ont profité des opportunités d’emploi et bien sûr l’impact économique à notre peuple.

“Donc, lorsque nous avons pris fonctions en 2019, nous avons jeté un coup d’œil à cela et avons commencé à les soutenir.”

Il a martelé que l’atelier de MPME, qui est organisé par le bureau du vice-président pour soutenir les petites entreprises en les amenant aux autorités d’enregistrement et de réglementation a aidé l’État énormément, ce qui a entraîné la croissance de MPME dans l’État.

S’exprimant plus tôt, le ministre d’État nigérian de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement, Mariam Katagum, a noté que le Nigeria est membre du Groupe de travail informel de l’Organisation mondiale du commerce sur les MPME, lancé lors de la 11e Conférence ministérielle de l’OMC en décembre 2017 en Argentine.

Soulignant que l’objectif du groupe est d’identifier et de traiter les obstacles à la participation des MPME au commerce international, Mme Katagum a appelé à un soutien international pour les petites entreprises.

“Le MPME, plus que jamais, ont besoin d’un soutien international alors qu’elles naviguent dans l’impact de la pandémie de COVID-19, des différents conflits dans le monde et des crises climatiques.

“En effet, elles sont les plus durement touchées par les multiples chocs et jouent en même temps un rôle essentiel dans le retour à une économie forte.”

M. Katagum a souligné les principaux efforts déployés par le gouvernement nigérian, notamment la création d’un atelier national MPME, les installations partagées pour les MPME, le magasin à guichet unique et le fond de survie de MPME.

 

Joy-Josephine Enakhumeh/Nanzif Mourtada

Leave A Reply

Your email address will not be published.