On maintient le prix du carburant à 165 Naira (Gouvernement nigérian)

Propos recueillis en anglais par Chika Eze, Abuja

0 37

Selon le gouvernement nigérian, le prix fixe à la pompe du Carburant de prime automobile (PMS) autrement appelé essence, demeure à 165 Naira par litre, comme stipulé dans le modèle de tarification des produits pétroliers.

C’est ce qu’ont fait savoir l’Autorité nigériane de régulation du pétrole en aval et en milieu de chaîne, la compagnie pétrolière du Nigeria (Nigerian National Petroleum Company) Ltd. et la Pipelines and Product Marketing Company après avoir visité mardi des dépôts à Apapa, Lagos, dans le sud-ouest du Nigeria.

Les dépôts visités par les hauts responsables des agences étaient le dépôt de la NIPCO et le dépôt de TotalEnergies.

L’Independent Petroleum Marketers Association of Nigeria, IPMAN, a conseillé lundi à ses membres d’ajuster le prix du PMS à la pompe à un minimum de 180 N par litre.

Selon les négociants, “cette mesure a été rendue nécessaire par l’augmentation du prix du PMS à la sortie du dépôt par certains dépôts privés où ils achètent le produit”.

Cependant, le directeur exécutif des systèmes de distribution, du stockage et de l’infrastructure de détail de la NMDPRA, Ugbugo Ukoha, a maintenu que l’essence était un produit réglementé et a exhorté les négociants à se conformer au modèle de tarification.

D’après M. Ukoha, le conflit entre la Russie et l’Ukraine avait entraîné une augmentation du coût du gasoil automobile (diesel), un produit essentiel utilisé pour transporter les produits pétroliers des dépôts aux points de vente au détail.

Il a noté : “Lorsque nous avons constaté que cela posait un gros problème pour le transport d’autres produits, nous avons fait des démarches auprès du ministre d’État au pétrole et M. le Président a gracieusement approuvé l’augmentation du taux de fret pour les camions.

Il y a un supplément de 10 N, que nous appliquerons aux différents itinéraires pour permettre aux camions de se rendre facilement aux docks avec moins de contraintes.

Avec ce genre d’efforts de la part du gouvernement, nous ne pouvons que continuer à appeler les opérateurs de ce secteur à respecter les règles du jeu.

M. Ukoha a souligné que l’objectif des parties prenantes dans les prochains jours serait de combler les lacunes en matière d’approvisionnement et de résoudre la pénurie actuelle d’essence le plus rapidement possible.

Par ailleurs, le directeur exécutif du groupe, Downstream, NNPC Ltd, Adetunji Adeyemi, a annoncé que l’objectif de la visite des dépôts était d’obtenir des informations de première main sur les défis responsables de la pénurie actuelle.

M. Adeyemi a ajouté qu’en dépit des défis globaux en termes de chaîne d’approvisionnement, la NNPC a continué à fournir des produits pétroliers, en particulier du PMS aux Nigérians.

“Aujourd’hui, nous disposons d’environ 2 milliards de litres de PMS dans le pays, ce qui représente environ 34 jours de suffisance. Il y a donc suffisamment d’essence dans le pays.

”Nous travaillons avec l’ensemble des parties prenantes et des acteurs du secteur en aval pour faire en sorte que ce produit arrive dans les canaux de distribution et dans les stations.

”Nous voulons que les Nigérians continuent à bénéficier de la libre livraison des produits pétroliers”, a-t-il déclaré.

Le directeur général de la PPMC, Isiyaku Abdullahi, a également ajouté que la société avait apporté son soutien aux transporteurs et aux négociants en leur fournissant du diesel sous forme de palliatif afin de garantir la bonne distribution du PMS et d’atténuer les souffrances des Nigérians.

Dans les explications de M. Abdullahi, trois navires transportant environ 60 tonnes métriques de PMS étaient actuellement en train de décharger à la jetée d’Apapa, et qu’ils seraient ensuite transportés à Lagos et dans d’autres parties du pays pour rétablir la normalité.

De leur côté, le directeur général de NIPCO, Suresh Kumar, et le directeur de site de TotalEnergies, Ernest Umunna, ont assuré les Nigérians de la disponibilité du produit dans leurs dépôts.

Ils ont également promis de mener des opérations de camionnage 24 heures sur 24 pour s’assurer que la situation de pénurie à Lagos et Abuja soit résolue dans les prochains jours.

Leave A Reply

Your email address will not be published.