Nigeria: lancement d’un programme d’appui à l’entrepreneuriat

Na'ankwat Dariem nous a relaté les faits en anglais

0 20

L’Agence nationale pour le développement des technologies de l’information au Nigéria (NITDA) lance le programme de soutien à l’innovation technologique et à l’esprit d’entreprise (TIES) afin d’offrir des opportunités et de renforcer les capacités des gestionnaires de pôles et des start-ups technologiques pour assurer la création massive d’entrepreneurs et d’emplois dans l’écosystème.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la transformation du pays en une économie fondée sur la connaissance et les technologies de l’information, conformément à la politique et à la stratégie nationales en matière d’économie numérique (NDEPS).

Le directeur général de la NITDA, Kashifu Inuwa, a révélé cela lors d’une session de webinaire avec les parties prenantes et les membres du programme TIES.

D’après Inuwa, l’idée a été conceptualisée pendant la pandémie de COVID-19 pour aider les partenaires industriels qui ont établi des pôles informatiques à améliorer leurs compétences et à aider leurs entreprises.

De nombreuses économies, a-t-il ajouté, luttent pour survivre à cause de la pandémie, ce qui rend évident le fait qu’adopter la nouvelle normalité d’encourager le développement des technologies émergentes pour renforcer l’économie est la voie à suivre.

Selon le patron de la NITDA, l’initiative sera utilisée comme une plate-forme pour investir dans des personnes créatives qui peuvent créer des emplois pour elles-mêmes et pour d’autres, ce qui permettrait aux partenaires de transformer leurs idées en réalité sous la forme de produits et de services.

Il a précisé que “la NITDA, en tant qu’agence du gouvernement fédéral, a été créée pour, entre autres, développer et réglementer les technologies de l’information (TI) au Nigeria et travaille assidûment à développer le processus d’innovation à travers la création de plates-formes et d’opportunités propulsant les idées créatives de la conception à la réalisation, ce qui a un impact sur la société”.

Tout en notant que la plupart des jeunes gens talentueux qui ont des idées manquent de mentorat, il a ajouté que “des solutions innovantes sont nécessaires pour s’attaquer aux problèmes du pays, ce à quoi la NITDA contribue en créant une voie qui assurerait un équilibre entre les innovateurs et les marchés”.

Pour accélérer la prospérité du pays, a-t-il souligné, la NITDA s’efforce d’atteindre l’objectif de 95 % d’alphabétisation numérique d’ici 2030, ce qui est possible si l’agence et ses partenaires travaillent ensemble.

Il a expliqué que l’objectif pourrait être atteint en engageant deux perspectives, à savoir : amener les gens à comprendre et à utiliser la technologie et les services numériques, et renforcer les capacités afin d’établir des services numériques au niveau local.

“L’objectif est de former un million de développeurs au cours des 18 prochains mois. Nous attendons avec impatience de recevoir de meilleures idées de votre part sur la manière de mener à bien cette initiative, car en tant qu’agence gouvernementale, nous pensons que la seule façon de réussir est de travailler ensemble et d’établir des partenariats plus solides entre nous”, a-t-il ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.