Le président Buhari visite le mémorial du génocide rwandais

Détails avec Timothy Choji

0 30

Le président Muhammadu Buhari a lancé un appel passionné aux Nigérians pour qu’ils soient tolérants les uns envers les autres et embrassent la paix.

Le président a lancé cet appel après avoir visité le Mémorial du génocide de Kigali, au Rwanda, jeudi,

Il a visité les expositions permanentes du Mémorial et a déposé une gerbe devant les fosses communes où sont enterrées plus de 250 000 victimes du génocide.

Le dirigeant nigérian, qui est arrivé à Kigali mercredi pour la réunion des chefs d’État des pays du Commonwealth, a également rendu hommage à la mémoire des victimes et prié pour la guérison des survivants.

Après cette visite historique, le Président a déclaré aux journalistes que les leçons tirées de sa visite étaient la nécessité pour les Nigérians de continuer à être tolérants les uns envers les autres, et pour la nation de préserver également ses propres antécédents historiques de la guerre civile du Nigeria (1967-1970).

”Je suis passé par toutes les expériences du 15 janvier 1966 à ce jour. J’ai été gouverneur, ministre et chef d’État et je suis passé par la détention. Je suis revenu à la politique partisane et je terminerai mes deux mandats comme le permet la constitution.

”Nous avons mené une guerre civile acharnée de 30 mois et nous avons tué environ un million d’entre nous. Le Nigeria est passé par ce genre de processus de développement terrible”, a-t-il déclaré.

Avant de partir, le Président a également écrit dans le livre des visiteurs :

”En nous souvenant des victimes de cette sombre histoire du génocide rwandais, nous prions pour que l’humanité ne connaisse jamais ce genre de haine, de méchanceté et de violence envers les autres en raison de leur origine ethnique, de leur religion et de leurs croyances”.

”Le Nigeria est fermement engagé dans la prévention des atrocités de masse partout dans le monde et croit que les auteurs de tels crimes et ceux qui les facilitent, partout dans le monde, doivent être tenus responsables.”

Le président Buhari aura des entretiens bilatéraux avec le président du Rwanda, Paul Kagame, et le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, jeudi, et assistera à l’ouverture officielle de la CHOGM, vendredi, suivie de réunions de haut niveau des chefs d’État et de gouvernement.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.