Forum d’Assouan 2022: le gouverneur de Borno plaide pour la paix et le développement durables

Propos receueillis en anglais par Abubakar Mohammed, Maiduguri

0 46

Le gouverneur de l’État de Borno, Babagana Umara Zulum, s’est adressé aux participants lors de la troisième édition du Forum d’Assouan pour la paix et le développement durables qui s’est tenu au Caire.

Dans sa présentation, intitulée “Voies pacifiques, résilients et durables pour un État de Borno et ses environs”, le professeur Babagana Umara Zulum a évoqué les expériences de Borno au cours de ses 12 années de lutte contre l’insurrection, soulignant l’impact de la crise, les réponses et les efforts de reconstruction en cours, ainsi que les perspectives de rétablissement de la paix.

M. Zulum a notamment mis en évidence les questions liées à un modèle intégré efficace en réponse à une vague de défections de terroristes, au renforcement de la consolidation de la paix et du développement dans le programme en 10 points à Borno, à l’équilibre entre la paix et la justice et à l’établissement de liens appropriés entre les efforts de réhabilitation au niveau fédéral et les efforts de réhabilitation, de réconciliation et de réintégration menés actuellement par l’État.

Le forum a réuni des participants de pays africains et des partenaires de développement internationaux d’autres régions du monde.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et le président égyptien, Abdu Fattah El-Sisi, y ont participé virtuellement.

Le forum a abordé un certain nombre de priorités de l’Afrique, notamment le renforcement de la coopération dans la lutte contre le terrorisme, la lutte contre les effets de la pandémie de Covid-19, la sécurité alimentaire et l’avancement des efforts de reconstruction et de développement après un conflit.

Le gouverneur Zulum avait déjà reçu un document de recherche intitulé “Promouvoir des efforts holistiques et globaux pour faire face au défi croissant du terrorisme en Afrique : une étude de cas nigériane sur le développement de voies durables de sortie de l’extrémisme pour les individus anciennement associés à Boko Haram et à la province de l’État islamique en Afrique de l’Ouest”.

Le rapport a été présenté au gouverneur par le Centre international du Caire pour la résolution des conflits, le maintien et la consolidation de la paix (CCCPA).

Le rapport devrait aider l’approche de Borno dans les efforts de consolidation de la paix en cours qui visent à mettre fin aux activités violentes de Boko Haram et de l’ISWAP.

Leave A Reply

Your email address will not be published.