Le Nigeria réitère son engagement en faveur de l’entrepreneuriat féminin

Détails en anglais avec Na'ankwat Dariem, Abuja

0 40

L’agence nationale pour le développement des technologies de l’information (NITDA) au Nigeria a réaffirmé son engagement à créer des politiques favorables au développement, à l’usage et à l’adoption de la technologie numérique pour stimuler l’esprit d’entreprise des femmes.

Cette initiative vise à soutenir et à améliorer le niveau de vie des femmes dans tout le pays.

Le directeur général de la NITDA, Kashifu Inuwa, a fait cette déclaration lors de la première édition du Symposium sur le leadership des femmes et des jeunes de l’Association des femmes parlementaires de la CEDEAO (ECOFEPA) qui s’est tenu à Abuja, la capitale du Nigeria.

Inuwa a noté qu’étant donné le mandat de NITDA, l’organisation était profondément impliquée dans diverses initiatives de développement.

“La NITDA a soutenu le symposium en fournissant des outils technologiques qui contribueront à renforcer l’esprit d’entreprise, en particulier chez les femmes et les jeunes en général”, a-t-il renchéri.

Selon le patron de la NITDA, la technologie a toujours été un outil permettant de créer une présence numérique.

D’après lui, “sans de bons outils technologiques, nous ne pourrons pas progresser en tant que pays, économiquement et politiquement. C’est pourquoi la NITDA est très intéressée par ce symposium et lui apporte son soutien.”

Opportunités

Décrivant les possibilités offertes par l’agence pour soutenir l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes, M. Inuwa a noté que le Bureau de l’innovation numérique au Nigeria(ONDI) avait été créé principalement pour favoriser la croissance de la technologie et de l’innovation au Nigeria.

Kashif Inuwa était représenté par la directrice adjointe du département du développement de l’économie numérique de l’agence, Dr Amina Sambo Magaji.

La présidente de l’Association des femmes parlementaires de la CEDEAO (ECOFEPA), Filomena Viera, a intimé que les femmes et les jeunes constituent un pourcentage important de la population mondiale, mais qu’ils ont été continuellement privés dans tous les domaines d’activité.

Cela devenait de plus en plus une source de préoccupation, selon elle, à laquelle il fallait répondre.

Mme Viera a noté que la création de plates-formes pertinentes où ils peuvent échanger des idées et des expériences et amplifier les meilleures pratiques contribuera grandement à résoudre le problème.

Donation

Dans le cadre de sa contribution au développement de l’entreprenariat des femmes et des jeunes, tel que défendu par l’Association sous-régionale des parlementaires, vingt ordinateurs portables ont été offerts par l’Agence nationale de développement des technologies de l’information (NITDA).

L’Association des femmes parlementaires de la CEDEAO (ECOFEPA) est un organe de coordination de toutes les femmes membres des parlements de la CEDEAO, créé principalement pour aider les parlementaires de la sous-région à profiter de leurs mandats législatifs pour autonomiser les femmes grâce à la législation qualitative.

La présence de la NITDA à l’événement a mis en évidence l’immense considération de l’organisme paraétatique pour l’autonomisation des femmes et ses efforts pour inspirer les compétences entrepreneuriales des femmes et des jeunes au Nigeria, grâce aux conseils et au soutien technique de l’Agence.

Leave A Reply

Your email address will not be published.