Secteur de l’aviation: une enveloppe de 23,9 milliards de naira approuvée pour l’équipement des aéroports

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 47

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé 23,9 milliards de naira pour l’acquisition d’équipements dans certains aéroports du pays.

Le ministre de l’information et de la culture, Lai Mohammed, a fait cette révélation lors d’un briefing aux correspondants de la State House, à la fin de la réunion du conseil de mercredi, présidée par le président Muhammadu Buhari.

Le ministre a déclaré que les équipements à acquérir comprennent des systèmes de communication radio pour certaines tours de contrôle et des systèmes d’atterrissage aux instruments dans certains aéroports.

Il a déclaré : “Le ministre de l’aviation a présenté deux mémos, l’un portant sur l’attribution d’un contrat pour la mise à niveau des systèmes de communication vocale et de contrôle radio de douze aéroports situés à Akure, Benin, Calabar, Ibadan, Ilorin, Jos, Minna, Owerri, Sokoto, Yola, Kaduna et Enugu.

“Le contrat s’élevait à 9,988 milliards de naira et devait être exécuté dans un délai de 13 mois. Comme vous le savez, l’Agence nigériane de gestion de l’espace aérien (NAMA) a pour mandat statutaire de renforcer la sûreté et la sécurité de l’espace aérien nigérian et c’est dans cette optique qu’elle a cherché à moderniser les systèmes de contrôle vocal et de communication de 12 tours de contrôle aérien.”

Mohammed pense que les tours de communication devaient être modernisées parce que celles qui sont actuellement utilisées ont vieilli et aussi pour améliorer les performances des douze aéroports conformément aux avancées technologiques et aux meilleures pratiques de l’industrie de l’aviation.

Il a ajouté qu’une enveloppe de 14 milliards de nairas a été approuvée pour l’acquisition de systèmes d’atterrissage aux instruments pour les aéroports de Lagos Abuja, Katsina et Port-harcourt.

“Le ministère de l’aviation a également demandé et obtenu l’approbation d’un contrat pour l’acquisition et l’installation de systèmes d’atterrissage aux instruments de catégorie 3 pour le balisage des terrains d’aviation dans les aéroports de Lagos, Abuja, Katsina et Port-harcourt.

“Cela a trait à la sécurité. Le mémorandum a été approuvé et le contrat a été attribué pour un montant de 14 036 000 000. Il s’agit d’une tentative d’exécution du mandat statutaire de développement et de gestion de tous les services d’aviation pertinents pour un transport sûr, sécurisé et efficace des passagers et des marchandises”, a-t-il révélé.

Il a également conclu que cette décision était rendue nécessaire par l’augmentation récente du nombre de passagers dans les quatre aéroports.

Leave A Reply

Your email address will not be published.