L’État de Gombe: les chefs traditionnels et religieux exhortés à créer un environnement propice à l’agriculture

Propos recueillis par Rebecca Mu'azu, Gombe.

0 19

Pendant que la saison pluvieuse dans l’année 2022 s’installe, les chefs traditionnels et religieux ont été chargés de travailler dur pour rétablir la paix dans les zones troublées de l’État de Gombe afin de permettre aux agriculteurs de se lancer dans la production alimentaire.

S’exprimant au nom du gouverneur de l’État, Muhammadu Inuwa Yahaya, lors de l’inauguration du Conseil chargé du bien-être des pèlerins chrétiens, le secrétaire du gouvernement de l’État de Gombe, le professeur Abubakar Njodi, a noté qu’il était décourageant que certaines parties de l’État soient à nouveau le théâtre d’affrontements communautaires, mais que la promotion de la paix dans ces zones contribuerait à garantir le déroulement des activités agricoles dans tout l’État.

Plus précisément, le professeur Njodi a demandé aux deux groupes d’élaborer des stratégies locales pour régler les conflits familiaux et communautaires afin de garantir la normalité et la coexistence pacifique.

Selon le professeur Njodi, les récentes escarmouches avaient déplacé les agriculteurs de leurs maisons, les privant ainsi de la possibilité de cultiver la terre et de produire de la nourriture à la population.

Il a ajouté que les tristes événements qui se produisent dans certaines parties de l’État ne devraient pas être autorisés à se poursuivre.

“Les communautés doivent éviter l’amertume et apprendre à vivre en paix les unes avec les autres”, a précisé le professeur Njodi.
Dans son adresse, il a détaillé que l’administration dirigée par le gouverneur Yahaya a fait de son mieux pour assurer le maintien de la paix dans la région.

S’adressant aux membres du Conseil d’assistance aux pèlerins chrétiens, le professeur Njodi a souligné que le gouverneur Yahaya leur avait demandé de faire de leur mieux pour assurer le succès des pèlerinages chrétiens en Israël, en Jordanie ou dans tout autre lieu saint important dans le monde.

Le président du Conseil de bien-être des pèlerins chrétiens, Son Altesse Royale Dr Chachis, a remercié et apprécié le gouverneur pour l’avoir jugé digne de faire partie du conseil, tout en appelant les membres du conseil à être patients et priants à tout moment afin que la paix nécessaire prévale dans l’État.

Il a également exhorté les chrétiens à toujours pardonner à tous ceux qui leur ont fait du tort et à être satisfaits à tout moment en s’assurant qu’ils ne convoitent pas les biens des autres.

Il a lancé un appel au gouverneur Yahaya pour qu’il fournisse en temps voulu des engrais aux agriculteurs, car ceux qui se trouvent sur le marché sont très chers et hors de portée des agriculteurs pauvres, et avec le peu qui reste pour la saison des pluies, le rendement des cultures pourrait être faible.

Le président du Conseil chargé du bien-être des pèlerins chrétiens dans l’État de Gombe a précisé que le projet Gombe Goes Green, dirigé par le gouverneur Yahaya, ne devrait pas se limiter au projet de plantation d’arbres dans l’État, mais devrait être étendu aux activités agricoles dans l’État.

Concernant les défis sécuritaires et la violence récurrente dans certaines parties de l’État, un chef traditionnel a intimé que les agences de sécurité seules ne résoudraient pas les problèmes dans les différentes communautés.

“Les habitants savent exactement où se situent les défis et pourraient changer les récits en pardonnant toujours et en demandant pardon”, a ajouté le chef traditionnel.

Leave A Reply

Your email address will not be published.