Élection 2023 : NAWOJ exige l’inclusion de femmes dans la liste des colistiers

Détails avec Eme Offiong, Calabar

0 17

L’Association nigériane des femmes journalistes, NAWOJ, a exhorté les partis politiques à sélectionner des femmes comme colistières des candidats au poste de gouverneurs.

La présidente de la NAWOJ dans l’État de Cross River, dans le Sud-sud du Nigeria, Mme Umo Basi-Edet, a noté que pour que l’équité, la justice et l’impartialité soient respectées, les partis dans l’État devraient choisir des femmes comme colistières.

Dans un communiqué de presse signé par la secrétaire de la NAWOJ, Mme Maria Ewa, l’association a noté que l’adoption d’une telle stratégie renforcerait la voix des femmes sur les questions politiques.

Selon la NAWOJ, “nous devrions insister sur la nécessité d’une sensibilité aux questions de genre dans tous les bureaux politiques afin de promouvoir l’égalité dans la vie politique de la nation, en particulier à l’approche des élections générales en 2023.

“Notre appel à une action positive de 35 % augmenterait la participation des femmes à la politique active.

“Nous félicitons les différents partis politiques de l’État pour le déroulement pacifique des primaires et demandons que les femmes soient prises en considération pour les postes de gouverneurs adjoints et de vice-présidents dans notre pays bien-aimé, le Nigeria”, a déclaré NAWOJ.

Collecte des cartes d’électeurs: PVC

NAWOJ a également profité de l’occasion pour appeler les femmes dans l’État de Cross River à profiter de l’exercice d’inscription sur les listes électorales, qui sera bientôt terminé, pour retirer leur carte d’électeur permanente dans les centres désignés par la CENI (Independent National Electoral Commission).

L’association a fait remarquer que “si les femmes et les jeunes personnes éligibles ne reçoivent pas leur carte d’électeur, ils seront privés de leurs droits”.

“Votre carte d’électeur est donc essentielle pour ne pas vous priver de vos droits et contribuer à l’élection de dirigeants crédibles lors des prochaines élections générales.

“Nous félicitons les chefs religieux et traditionnels pour avoir prêté leur voix à la campagne visant à améliorer l’enregistrement et la collecte des PVC.

“Nous espérons que nos dirigeants continueront à aider les femmes à prendre part au développement national”, a ajouté l’association.

Leave A Reply

Your email address will not be published.