Journée de la démocratie : nous ne devons pas oublier les sacrifices de nos héros (Président Buhari)

Propos recueillis par Timothy Choji, Abuja

0 42

Pendant que le Nigeria célèbre sa 23e Journée de la démocratie, le président Muhammadu Buhari déclare que les citoyens du pays ne doivent pas oublier les sacrifices consentis par les héros du pays.

Il a donné ce conseil aux Nigérians lors d’une émission diffusée à la nation pour commémorer cette journée unique.

Le dirigeant nigérian a rendu un hommage appuyé à feu Moshood Abiola, le vainqueur acclamé de l’élection présidentielle de 1993, ajoutant que le Nigeria devait adopter le 12 juin comme sa Journée nationale de la démocratie, en l’honneur de l’homme politique décédé.

Il a précisé : “Chers Nigérians, aujourd’hui, le 12 juin, marque un autre anniversaire de la Journée de la démocratie et une occasion de célébrer la liberté et l’unité de notre nation.

“Depuis 1999, nous avons toujours célébré la Journée de la démocratie pour marquer la fin du régime militaire et le retour au processus démocratique et ce processus contrôlé par des personnes librement élues par le peuple. En ce jour, les Nigérians s’engagent à nouveau à veiller à protéger et à préserver les idéaux de la démocratie.

“En 2018, nous avons réporté la date de la Journée de la démocratie du 29 mai au 12 juin. Ce changement visait à rappeler à tous les Nigérians l’élection libre après laquelle le vainqueur présumé, ainsi que les Nigérians, ont été privés de leurs droits et de leur choix.

“Nous ne devons jamais oublier les sacrifices des héros de la démocratie nigériane en 1993. Leur patriotisme et leur lutte pacifique doivent guider nos actions, en particulier lorsqu’il s’agit d’élire nos dirigeants et de leur demander des comptes, maintenant et à l’avenir.”

Processus pacifique

En outre, le président Buhari a exhorté les Nigérians à s’engager en faveur d’une élection pacifique l’année prochaine, laquelle coïncide avec le 30e anniversaire de l’élection annulée du 12 juin 1993.

“C’est mon dernier discours de la Journée de la démocratie en tant que votre président. Le 12 juin 2023, soit exactement un an après aujourd’hui, vous aurez déjà un nouveau président. Je reste engagé et déterminé à faire en sorte que le nouveau président soit élu à travers un processus pacifique et transparent.

“Il est important pour nous tous de nous rappeler que le 12 juin 2023 marquera exactement le 30e anniversaire des élections présidentielles de 1993. En l’honneur et à la mémoire de l’un de nos héros nationaux pour la démocratie, Chief M.K.O Abiola, GCFR, nous devons tous travailler ensemble pour garantir que cette transition se fasse de manière pacifique”, a-t-il détaillé.

Leave A Reply

Your email address will not be published.