Adresse de Son Excellence, Muhammadu Buhari, Président et commandant en chef des forces armées de la République fédérale du Nigéria

Précisions de Murtada Nanzif Adekunle

0 268

Chers compatriotes Nigérians, Aujourd’hui, le 12 juin, marque une autre commémoration de la Journée de la Démocratie et une occasion de célébrer la liberté et l’unité de notre Nation.

2. Depuis 1999, nous avons toujours célébré la Journée de la Démocratie pour marquer la fin du régime militaire et le retour au processus démocratique et du contrôle de ce processus par des personnes librement élues par le peuple. En ce jour, les Nigérians s’engagent à nouveau à veiller à protéger et à préserver les idéaux de la démocratie.

3. En 2018, nous avons réporté la Journée de la démocratie du 29 mai au 12 juin. Ce changement visait à rappeler à tous les Nigérians une élection libre après laquelle le vainqueur présumé, ainsi que les Nigérians, ont été privés de leurs droits et de leur choix.

4. Le 12 juin 1993, les Nigérians ont vu le meilleur de nos citoyens, car nous sommes tous allés voter pacifiquement. Le 24 juin 1993, nous avons également vu le pire de nos dirigeants puisque les élections ont été annulées.

5. Nous ne devons jamais oublier les sacrifices des héros de la démocratie nigériane en 1993. Leur patriotisme et leur lutte pacifique devraient guider nos actions, en particulier lorsqu’il s’agit d’élire nos dirigeants et de leur demander des comptes, maintenant et à l’avenir.

6. Chers Nigérians, ceci est mon dernier discours de la Journée de la démocratie en tant que votre président. Le 12 juin 2023, dans un an exactement, vous aurez déjà un nouveau président. Je reste engagé et déterminé à faire en sorte que le nouveau président soit élu par un processus pacifique et transparent.

7. Il est important pour nous tous de nous rappeler que le 12 juin 2023 sera exactement 30 ans après les élections présidentielles de 1993. En l’honneur et à la mémoire de l’un de nos héros nationaux pour la démocratie, Chief M.K.O Abiola, GCFR, nous devons tous travailler ensemble pour garantir que cette transition se fasse de manière pacifique.

8. J’ai bon espoir que nous puissions y parvenir. Jusqu’à présent, les signes sont positifs. Récemment, tous les partis politiques enregistrés ont organisé des primaires afin de sélectionner leurs candidats pour les élections générales de 2023.

9. Ces primaires se sont déroulées de manière pacifique et ordonnée. Ceux qui ont gagné ont été magnanimes dans leurs victoires. Ceux qui ont perdu ont été gracieux dans leur défaite. Et les personnes lésées ont choisi de faire appel à la justice judiciaire plutôt qu’à la justice de la jungle.

10. J’ai suivi de près les primaires du parti, du niveau de l’État au niveau présidentiel. J’ai été très impressionné de voir que, dans tous les partis politiques, la plupart des candidats ont mené des campagnes basées sur les résultats. Le langage et le ton utilisés étaient dans l’ensemble mesurés et contrôlés.

11. Un autre point positif des primaires de 2022 a été l’augmentation significative du nombre de femmes et de jeunes, en particulier dans tous les partis. J’ai été très heureux de voir cette évolution. C’est de bon augure pour l’avenir. Ces tendances montrent clairement le niveau de maturité que notre démocratie a atteint au cours des 23 dernières années.

12. Alors que nous entrons dans la saison de la campagne des élections générales, nous devons maintenir cette attitude mature à l’égard de la campagne et, finalement, du vote. Nous ne devons jamais considérer cela comme une affaire de “mort ou de vie”. Nous devons tous nous rappeler que la démocratie est la volonté de la majorité. Il doit y avoir des gagnants et des perdants.

13. Je saisis donc l’occasion de cette journée très spéciale pour demander à tous les candidats de continuer à mener des campagnes axées sur les problèmes et de traiter leurs adversaires avec dignité. En tant que dirigeants, vous devez tous faire preuve d’une grande force de caractère et ne jamais oublier que le monde nous regarde et que l’Afrique attend du Nigeria qu’il donne l’exemple en matière de gouvernance. Le ton que vous donnez au sommet sera certainement reproduit par vos partisans.

14. Pour les électeurs, j’ai le plaisir de vous informer qu’au cours des sept dernières années, notre gouvernement, à tous les niveaux, a fait des investissements importants pour réformer et améliorer nos lois, systèmes et processus électoraux afin de préserver vos votes.

15. L’exécutif, le législatif et le judiciaire étaient et restent unis et engagés pour assurer que ces réformes soient pleinement mises en œuvre lors des élections générales de 2023. Chers Nigérians, votre droit de choisir votre gouvernement sera préservé et protégé.

16. Je sais que beaucoup d’entre nous sont préoccupés par la montée de l’insécurité due aux activités terroristes dans certaines parties du pays. En tant que gouvernement, nous travaillons dur pour contenir et relever ces défis. Et faire en sorte que les élections générales de 2023 soient sûres et sécurisées pour tous les Nigérians.

17. Cependant, pour y parvenir, nous devons tous contribuer. Ce n’est pas le travail du gouvernement seul. Je demande à tous les citoyens de soutenir et de coopérer avec nos agences de sécurité en signalant tout personnage et toute activité suspects aux forces de l’ordre. Nous ne pouvons avoir un pays sûr à moins que nous soyons capables de prévenir le crime, et non après que le crime ait été commis.

18. En ce jour spécial, je veux que nous mettions toutes les victimes d’activités terroristes dans nos pensées et nos prières. Je vis quotidiennement dans le chagrin et l’inquiétude pour toutes ces victimes et prisonniers du terrorisme et des enlèvements. Les agences de sécurité et moi-même faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour libérer ces malheureux compatriotes en toute sécurité.

19. Pour ceux qui ont perdu la vie, nous continuerons à demander justice pour leurs familles contre les auteurs de ces actes. Pour ceux qui sont actuellement en captivité, nous ne nous arrêterons pas tant qu’ils ne seront pas libérés et que leurs ravisseurs ne seront pas traduits en justice. Si nous nous unissons tous, nous serons victorieux contre ces agents de terreur et de destruction.

20. Nous avons réformé certaines de nos structures de sécurité. Certains des moyens de défense que nous avons acquéris il y a trois ans sont arrivés et ont été déployés.

21. Nos systèmes de cybersécurité et de surveillance sont en cours de mise à niveau afin d’améliorer encore notre capacité à suivre et à repérer les éléments criminels. Nous recrutons et formons également du nouveau personnel dans toutes nos agences de sécurité et de renseignement afin de renforcer la sécurité globale du pays.

22. Je conclurai ce discours de la Journée nationale de la démocratie, mon dernier en tant que président, en vous assurant de mon engagement à protéger le Nigeria et les Nigérians de tous les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur.

23. Je vous promets également un processus électoral libre, équitable et transparent. Et j’implore tous les citoyens de se rassembler et de travailler avec le gouvernement pour construire une nation pacifique et prospère.

24. Que Dieu bénisse la République fédérale du Nigeria.

Leave A Reply

Your email address will not be published.