Le gouvernement nigérian va acquérir des solutions technologiques à des startups 

0 65

Le gouvernement nigérian affirme qu’il oeuvre sur les modalités permettant aux startups technologiques du pays de vendre facilement leurs solutions au gouvernement.

Le directeur général de l’Agence nationale des technologies de l’information (NITDA), Kashifu Inuwa, a fait valoir cela lors de Co-Create 2022, un événement d’exposition technologique organisé par Gage Awards à Lagos.

D’après Inuwa, le Conseil exécutif fédéral (FEC) avait donné son accord pour que le ministère des communications et de l’économie numérique et ses agences travaillent en étroite collaboration avec l’écosystème des startups sur la manière dont le gouvernement peut se procurer des solutions auprès des startups sans les processus bureaucratiques habituels associés aux contrats du gouvernement.

Comme première étape dans cette direction, il a révélé : “La NITDA invitera bientôt toutes les startups du pays à venir présenter leurs solutions, tandis que tous les ministères, départements et agences du gouvernement (MDA) seront également présents pour examiner les solutions qui peuvent répondre à leurs besoins.”

S’adressant à un public de jeunes innovateurs et de fondateurs de startups lors de l’événement, Inuwa a martelé : “Dans le domaine des marchés publics, nous savons que certains d’entre vous rencontrent des difficultés en raison des processus bureaucratiques impliqués. Mais le Conseil exécutif fédéral a approuvé que nous devions travailler avec vous pour mettre en place un processus plus simple afin que le gouvernement puisse acheter chez vous.”

“Nous avons tellement de problèmes au Nigeria aujourd’hui qui nécessitent des solutions innovantes. Ce type de collaboration peut donc ouvrir des portes pour cela. Et la collaboration est très importante car, dans l’innovation, vous ne pouvez pas réussir de manière isolée ; il s’agit de l’écosystème. Si vous regardez dans le monde, l’innovation n’est pas distribuée de manière uniforme. Elle se produit en grappes. Alors, qu’est-ce qui est si unique dans ces grappes ? Il s’agit de l’écosystème.

“Le gouvernement, en tant qu’élément clé de l’écosystème, continuera à créer un environnement favorable et à intervenir en termes de politique et d’infrastructure. Mais il faut aussi du capital pour se développer. L’un des principaux défis que nous rencontrons au Nigeria est que chaque startup a besoin d’un fonds d’amorçage du gouvernement, et nous savons que ce n’est pas possible. Le gouvernement ne peut pas fournir de fonds d’amorçage à tout le monde, mais nous avons des gens qui ont de l’argent, et si vous arrivez à les convaincre, ils peuvent investir dans votre startup”, a-t-il expliqué.

L’organisateur de l’événement, Johnson Anorh, a souligné que Co-Create 2022 était la première édition de la Gage Awards Tech Expo, dont l’objectif est de présenter des entreprises et des personnes innovantes proposant des solutions qui simplifient et améliorent la vie.

Selon M. Anorh : “Cette année, l’International Tech Expo a pour thème “Collaborative Innovations for a Better Tomorrow”, et nous célébrons le processus de collaboration qui a influencé le plus de solutions. Grâce aux collaborations, la technologie a résolu certains des problèmes les plus complexes auxquels l’humanité est confrontée.”

L’événement de deux jours, qui s’est ouvert au Landmark Event Centre à Lagos le 9 juin 2022, a vu la participation de startups de différents secteurs tels que les fintechs et les edtechs, entre autres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.