Match amical : le Nigeria s’incline 1-0 face à l’Équateur

Détails avec Chidi Nwoke, Abuja

0 22

Les Super Eagles du Nigeria ont perdu leur deuxième match sous la direction de José Peseiro après une défaite 1-0 contre l’Équateur, grâce à un but de Pervis Estupinan, vendredi à la Red Bull Arena de New Jersey, aux États-Unis.

Le onze de départ du Nigéria était le même que celui qui avait débuté lors de la défaite 2-1 contre le Mexique, à l’exception de Sani Faisal qui a remplacé Innocent Bonke, blessé. Cyril Dessers et Terem Moffi ont débuté en attaque, avec Simon Moses et Alex Iwobi en soutien sur les côtés.

L’Équateur est entré en jeu et a ouvert le score par Estupinan, qui a donné l’avantage aux Sud-Américains à la deuxième minute sur un coup franc.

Le ballon a surpris les deux joueurs des Super Eagles, Chidozie Awaziem et Faisal Sani, et Estupinan s’est glissé derrière les deux joueurs pour tromper le gardien Francis Uzoho de la tête.

L’Equatorien Pervis Estupinan célèbre son but contre le Nigeria avec ses coéquipiers.
Le Nigeria s’est vu refuser un penalty à la 13e minute après que Moffi ait semblé avoir la jambe arrachée par le gardien équatorien Alexander Domínguez, mais l’arbitre et son assistant ont convenu qu’il n’y avait pas faute malgré les plaintes des Nigérians.

Une passe d’Iwobi qui fendait la défense offrait une occasion de but à Dessers, mais le gardien Domingues effectuait un bon arrêt. Sur le corner qui suivait, Semi Ajayi voyait sa tête repoussée avant que Moffi ne passe à côté.

Ekong devait effectuer un dégagement en catastrophe à la 31e minute et il aurait pu facilement marquer un autre but contre son camp. Les Super Eagles se sont créés plusieurs occasions nettes en première mi-temps, mais n’ont pas réussi à trouver le chemin des filets.

Le milieu de terrain des Super Eagles, Alex Iwobi, est marqué par un défenseur équatorien lors d’un match amical international.

Ola Aina et Emmanuel Dennis sont entrés en jeu au début de la seconde période pour remplacer Awaziem et Faisal. Dominguez a dû faire preuve de courage pour repousser une frappe féroce d’Aribo à la 50e minute, alors que les Aigles dominaient la possession de balle et cherchaient à revenir dans le match.

Dennis a raté une occasion à la 58e minute alors que les Nigérians continuaient à presser et Dominguez a réalisé un autre arrêt sur Calvin Bassey à la 62e minute. Estupinan a eu deux occasions en fin de match, mais le gardien Uzoho a bien fait de garder le Nigeria dans le jeu.

Peseiro a fait entrer Victor Mbaoma à la place de Moffi à la 85e minute. Cependant, les Super Eagles n’ont pas pu trouver l’égalisation et le match s’est terminé par un score de 1-0 en faveur de l’Équateur.

Le défenseur des Super Eagles William Troost-Ekong a parlé du nouvel entraîneur Jose Peseiro et des leçons tirées des matches de la tournée américaine contre le Mexique et l’Équateur.

Les Nigérians ont livré un match intense, avec beaucoup de points positifs à tirer du match contre l’Équateur, les Super Eagles s’étant créé de nombreuses occasions avec 4 tirs cadrés.

Peseiro a perdu son deuxième match à la tête des Super Eagles et aura à cœur de remporter sa première victoire en compétition le 9 juin, lorsque le Nigeria affrontera la Sierra Leone en match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations.

Leave A Reply

Your email address will not be published.