L’UNICEF stimule l’éducation des filles au nord du Nigeria

Détails avec Hauwa Mustapha, Kano

0 24

La phase 3 du projet d’éducation des filles, GEP3, améliore les possibilités d’éducation des filles dans certaines régions du nord du Nigeria.

Danbatta, dans l’État de Kano, est l’une des régions du nord qui a bénéficié du projet et qui a réussi à assurer l’éducation des filles de la communauté.

Le projet conduit différents programmes d’intervention dans les écoles primaires et dans certaines écoles coraniques intégrées (Islamiyah), mis en œuvre par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et financé par le Bureau des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement (FCDO) du Royaume-Uni.

L’une des écoles sélectionnées est l’école primaire et islamique Khadija Memorial. Le directeur, Zakari Sani, a déclaré que grâce au projet d’intervention, l’école a connu une augmentation du nombre d’inscriptions de filles, en particulier des orphelines qui ne pouvaient auparavant pas se permettre de payer les frais de scolarité.

Sani a déclaré : “Avec l’intervention du GEP3, le nombre de filles venant à notre école a sérieusement augmenté grâce aux fonds gratuits reçus de l’UNICEF, la somme de deux cent cinquante mille naira donnée à l’école comme intervention trimestrielle.”

“Grâce aux fonds que nous avons reçus, nous avons pu rénover nos toilettes et nos canalisations, ainsi que du matériel d’écriture”, a-t-il ajouté.

Au sujet de l’intervention, le président du comité de gestion de l’école Khadija Memorial (SBMC), Ibrahim Adamu, a déclaré que “le projet permet de subvenir aux besoins des enfants et de nous, les membres du SBMC. Nous apprécions également les sessions de formation.

“Si cette intervention est maintenue, je vous assure qu’elle contribuera grandement à résoudre le problème des petites filles qui errent dans les rues et ne vont pas à l’école.”

Une mère et membre du SBMC de la Khadija Memorial School, Hajiya Salma Audi, a déclaré que les parents inscrivent leurs filles à l’école parce que les frais de scolarité et autres matériels scolaires ont été pris en charge par l’UNICEF dans le cadre du projet GEP3.

“Nous sommes heureux, au niveau du comité de l’école, de voir comment les parents se précipitent maintenant pour inscrire leurs filles, qui sont les mères et les fondations de chaque société, afin qu’elles acquièrent une éducation islamique et occidentale dans une atmosphère formelle et souhaitable”, a-t-elle déclaré.

Cette déclaration a été faite à la Voix du Nigeria par les autorités de l’école, lors de la visite sur le terrain.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.