Le Nigeria s’accentue sur la pollution, la gestion des produits chimiques à la conférence Stockholm+50

0 24

La section de haut niveau des conférences des parties aux conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm se déroule actuellement en Suède, ayant le Nigeria comme partie.

Il s’agit de la dixième réunion de la Conférence des parties à la Convention de Rotterdam et de la dixième réunion de la Conférence des parties à la Convention de Stockholm.

La conférence (du 2 au 3 juin) annonce également la réunion internationale Stockholm+50, qui vise à réfléchir, à établir des liens et à accélérer les actions urgentes.

Le thème de Stockholm50 est “Une planète saine pour la prospérité de tous – Notre responsabilité, notre chance”.

Le Nigeria plaidera avec force en faveur de la pollution, du reboisement et de l’utilisation réglementaire des produits chimiques.

L’avocat Mohammed Abdullahi, ministre nigérian de l’environnement, qui participe à la conférence, a appelé à l’engagement des parties prenantes, à l’élaboration de directives nationales sur la manipulation, l’étiquetage, le transport, le stockage, l’utilisation et l’élimination en toute sécurité des produits chimiques et des déchets, ainsi qu’à la transposition dans le droit national des conventions et du protocole de la Convention sur la biodiversité.

“J’ai également informé la réunion de l’approche coordonnée du Nigéria en créant un comité national sur la gestion des produits chimiques, un comité de coordination technique, qui garantit des mesures rentables en matière de sécurité, de gestion et de réglementation des produits chimiques”, a conclu M. Abdullahi sur Tweeter.

Leave A Reply

Your email address will not be published.