Appel à une action globale pour éviter la crise alimentaire

Propos recueillis par Timothy Choji depuis Madrid

0 56

Le président nigérian Muhammadu Buhari a souligné la nécessité pour les dirigeants du monde de se réunir et d’élaborer des stratégies pour éviter la crise alimentaire qui menace le monde.

Le président Buhari a fait cette déclaration mercredi à Madrid, en Espagne, au Palais royal, lors d’une audience avec le roi Felipe VI dans le cadre de sa visite d’État dans le pays.

Action concrète

Les deux dirigeants ont préconisé une action mondiale pour endiguer le problème alimentaire, notamment en ce qui concerne la production de blé, en raison de la guerre en cours en Ukraine, exhortant les dirigeants mondiaux à prendre des mesures concrètes pour éviter la crise.

Le roi a déclaré que le Nigeria était un pays important et qu’il se réjouissait de l’occasion qui lui était offerte de visiter le pays, notamment dans le contexte d’une coopération renforcée entre les deux pays.

Le président Buhari a remercié le monarque espagnol pour l’invitation et l’hospitalité qui lui ont été accordées depuis son arrivée et l’a informé de l’évolution de la situation au Nigeria, en particulier à l’approche des élections générales.

Des liens plus forts

Lors d’un entretien séparé avec le président Pedro Sanchez, le président Buhari a révélé que son pays se réjouissait du renforcement des relations bilatérales entre les deux nations.

Le dirigeant nigérian a félicité son homologue espagnol pour ses qualités de leader et ses contributions à la lutte contre le terrorisme en Afrique subsaharienne, en particulier au Mali, et s’est réjoui de la coopération dans ce domaine.

Les deux dirigeants ont discuté des domaines de coopération sur lesquels des accords et des protocoles d’accord ont été signés.

Le président Sanchez a souligné que, en tant que partenaire majeur de l’Espagne en Afrique, le Nigeria était un pays avec lequel son peuple souhaitait réellement renforcer son partenariat.

Démocratie

Il a félicité le président Buhari pour son rôle de leader en Afrique, notamment dans le domaine du renforcement des idéaux démocratiques. Actuellement, l’Espagne est le premier importateur de gaz nigérian et le troisième importateur de brut nigérian, et cette visite a permis aux deux dirigeants d’espérer un renforcement des relations commerciales.

A la fin de la visite, neuf accords et protocoles d’accord ont été signés, à savoir : Traité d’entraide judiciaire en matière pénale ; transfert de personnes condamnées ; extradition ; coopération économique et commerciale ; tourisme. D’autres accords ont été signés sur le sport, la santé, la lutte contre le COVID-19 et la science et l’innovation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.